AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

La protection de l'environnement demande de l'engagement. Des associations - parfois soutenues par les pouvoirs publics ou des institutions internationales -  ou des initiatives particulières permettent la mise en place de programmes d'action ou de sensibilisation pour faire évoluer les mentalités et défendre l'intégrité de nos milieux de vie.

+ À Pirae, le professeur d’anglais Ségolène d'Ortoli-Guichard a opté pour une pédagogie de projets pour raccrocher les élèves à l’école. Pendant un an elle travaillera avec ces jeunes de 16 ans sur le thème de l’écologie.

Sensibilisation sur le requin au lycée Diadème (Polynésie 1ere)

 

+ Les oiseaux endémiques, fleurons de la biodiversité de nos îles, méritent d’être mieux connus pour être mieux protégés.

Le Kote’ute’u ou Martin-chasseur de Niau est le sixième oiseau qui fait son entrée dans la collection de livres dite “Oiseaux endémiques du Fenua”. Cet ouvrage a été rédigé par Patrick Chastel et illustré par Leai Chang Soi.
Les particularités de ce mystérieux oiseau sont dévoilées au fur et à mesure des pages à l’occasion d’un dialogue entre Arenui et son grand-père. Ces deux personnages passent une journée ensemble, ils s’entraident tout en discutant.

La collection "Oiseaux endémiques du Fenua" s’étoffe (Tahiti Infos)

 

+ Avec le soutien de 40 militaires, l’association Te rauatiati a tau a hiti noa tu a conduit le chantier de restauration des deux refuges et du sentier de l’ascension qui mène au sommet de l’Aorai. Un projet préparé depuis 2015. Ces refuges ont été dégradés au fil du temps à cause de l’incivisme de certains randonneurs. Ces passionnés des montagnes espèrent que les usagers des refuges seront dorénavant plus respectueux des lieux. Des panneaux de sensibilisation et un rappel des règles de sécurité ont été installés.

Le sentier et les refuges de l’Aorai restaurés (TNTV)

 

+ Sur proposition du ministre de la Culture, de l’environnement, en charge de la jeunesse, des sports et de l’artisanat, le Conseil des ministres du 21 octobre a octroyé diverses subventions à des associations environnementales pour un montant total de 609 000 Fcfp. Sur les trois projets présentés, deux concernent les îles du Vent (Moorea) et une les Tuamotu (Takapoto).

Ces demandes, reçues dans le cadre de l’appel à projets lancé au mois de juin dernier par la Direction de l’environnement, ont été examinées par le comité d’attribution des subventions en matière de protection, de conservation, de gestion et de valorisation de l’environnement de la Polynésie française, lors de sa séance du 20 août.

Depuis sa création en 2017, ce dispositif de soutien des associations environnementales a permis de financer 87 projets, concernant principalement des actions de ramassage de déchets et de sensibilisation à l’environnement, mais également de lutte contre les espèces envahissantes ou de protection d’espèces menacées.

 

+ Onze associations, majoritairement de la côte ouest de Tahiti (+ Hao et Makatea) se regroupent pour coordonner leurs efforts en vue d’éviter des destructions d’environnement qu’elles estiment évitables. L’idée est de créer une fédération pour être une force de propositions par rapport aux grands projets du Pays. Elle a pour objectif de défendre les intérêts de la population dans des projets tels que la route du sud, le projet de ferme aquacole de  Hao...

Teva i uta - Onze associations veulent être associées aux grands projets environnementaux du Pays (La Dépêche)

Une nouvelle fédération pour l'environnement (Tahiti Infos)

Environnement : une nouvelle fédération a vu le jour (TNTV)

Une initiative à saluer, en regrettant toutefois les propos peu aimables et ambigus de son président à l’encontre de la fédération existante depuis plus de vingt ans…

La nouvelle fédération pour l'environnement est née (Tahiti Infos)

 

+ « L’initiative Kiwa, des solutions fondées sur la nature pour la résilience climatique » est le fruit d’une dynamique franco-européenne et vise notamment à faciliter l’accès des populations du Pacifique aux financements verts et à mutualiser l’action des partenaires financiers régionaux et internationaux, tout en favorisant la coopération régionale. Cette « initiative Kiwa » est pilotée par l’Agence française de développement. (…) De plus, elle s’attache à travailler à l’échelon local avec des appels à projets gérés par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) dans 18 États et territoires insulaires du Pacifique (dont les trois collectivités françaises du Pacifique parmi lesquelles le fenua).

(…) Les appels à projets de l’UICN seront lancés début 2021. Ils feront l’objet d’une communication en amont afin de s’assurer que les porteurs de projets potentiels soient informés.

L’AFD et le Pacifique soutiennent financièrement les initiatives vertes (La Dépêche)

 

+ La saison de reproduction touche bientôt à sa fin en Polynésie et les baleineaux sont donc maintenant tous nés. Beaucoup d’observateurs signalent la présence des baleines dans les lagons ou les passes.
Les baleines recherchent ces espaces pour mettre leur baleineau à l’abri des prédateurs.
Il va être temps pour elles de rejoindre l’antarctique pour s’alimenter mais des baleines peuvent en effet encore être observées dans les lagons, les baies, les passes et les alentours. Comme chaque année, les baleines à bosse vont bientôt reprendre la route de l’Antarctique avec pour certaines un baleineau âgé entre 4-5 mois.

Une longue migration d’environ 7 000 km en se protégeant des prédateurs et sans s’être alimentés depuis 7 mois pour les adultes et les juvéniles… On les aime, alors on les respecte, on les protège…

Pensons aux règles d’approche essentielles à leur bien-être ! Quelques infos et contacts en cas d’urgence , interview du Dr Agnes BENET, océanologue.

Baleines dans les passes et les lagons : Que faire ? (360tahiti.com) ou sur Youtube.

 

+ Dans le cadre du projet Hei Honu pour l’adoption de gestes écoresponsables, l’association Te Mana o te Moana a organisé une action de ramassage des déchets. (…) Hei Honu est un programme financé par le Fonds pour le développement de la vie associative qui propose une formation dans le but de mettre en valeur l’importance de la réduction de la consommation de plastique pour le bien-être de la faune et de la flore, tant terrestres que marines.

Moorea : deux kilomètres de bord de route nettoyés (La Dépêche)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...