AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

L'océan, quand il est respecté, est source  d'innombrables richesses. Rahui et pêche durable contribuent à une exloitation raisonnable et durable de la ressource halieutique. En revanche, le non respect de certaines réglementations élaborées pour sa protection, la destruction de l'environnement et la menace de certaines espèces invasives contribuent à son apauvrissement.

 

(+) Le rahui instauré il y a un an dans le bassin de Atimaono porte ses fruits. La pêche y est interdite pour restaurer les ressources entre Papara et Mataiea, et ce pour une année encore. La démarche de protéger cette zone du lagon a été initiée il y a 4 ans en concertation avec les pêcheurs et la population.

Le rahui de Atimaono, un an après (TNTV)

 

(+) Projet pilote à Rangiroa, le programme d'évaluation des ressources de 'O'eo (bec de cane) dans une logique de gestion durable a été présentée au président Edouard Fritch, au vice-président Tearii Alpha, en charge des ressources marines, et au maire de Rangiroa, Teina Maraeura. Initié par le patron de la société Ocean Products, Georges Moarii, le projet entend faire un état des lieux de la ressource, et mettre en place une stratégie de pêche lagonaire durable.

Le 'O'eo au cœur d'un projet de gestion durable à Rangiroa (Tahiti Infos)

Rangiroa : la ressource en bec de cane est en cours d’évaluation (Polynésie 1ere)

 

(+) C’est une vraie curiosité naturelle qui a été découverte par hasard en 2014 par un passionné de la mer : les coraux de l’espèce Porites rus pondent tous en même temps, à travers plusieurs îles, cinq jours après la pleine lune de novembre et décembre pendant la saison chaude. Ils sont désormais des dizaines à observer ce phénomène et à tenter de le comprendre.

Ces coraux pondent dans toutes les îles de la Société en même temps (Tahiti Infos)

 

///////////////////

 

(-) Un trafic de tortue a été démantelé début décembre au large de Motu One. Quatre pêcheurs, interpellés à Bora Bora, ont reconnu avoir capturé 18 tortues. (…) Dans son communiqué, le haussariat rappelle que les tortues marines, classées parmi les espèces menacées d'extinction par la convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages, sont protégées par le code des douanes et par le code de l’environnement de Polynésie française. En outre, les atolls de Bellingshausen (Motu One) et de Scilly sont classés, depuis 1992, réserve territoriale au sein de laquelle sont prohibés toutes activités préjudiciables à la protection des ressources naturelles et notamment les activités de pêche et de collecte.

Un trafic de tortues démantelé aux Raromata’i (Tahiti Infos)

Un trafic de tortues démantelé : 4 pêcheurs interpellés (TNTV)

Un trafic de tortues démantelé (Polynésie 1ere)

Un trafic de tortues démantelé (Radio 1)

Un trafic de tortues démantelé (La Dépêche)

 

(-) L’infraction portait sur la taille des langoustes, inférieure à 20 cm, et sur la présence d’œufs chez les femelles. (…) Dans son communiqué, le Pays rappelle l’importance de respecter les tailles minimales réglementaires afin de permettre à la langouste de vivre son cycle de reproduction et de se régénérer.

Pêche illégale : 90 kilos de langoustes saisis (Radio 1)

 

(-) La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux, le maire de Anaa est accusé d'avoir saccagé l'aire marine éducative (AME) mise en place par les enfants de l'atoll. Le président de cette aire marine se dit prêt à aller en justice. Le tavana, lui, affirme que population et autoritées ont été averties

Le 'O'eo au cœur d'un projet de gestion durable à Rangiroa (Polynésie 1ere)

 

(-) À Rangiroa, une vingtaine de personnes se sont mobilisées pour ramasser les étoiles de mer épineuses, la Taramea (Acanthaster planci). Cette mangeuse de corail perturbe l’écosystème du lagon, un problème majeur pour les pécheurs qui ne vivent que des produits de la mer.

Rangiroa en lutte contre les taramea (Polynésie 1ere)

Chasse au taramea à Avatoru (Tahiti Infos)

Une étoile de mer de ce type taramea "peut endommager de 5 à 6 mètres carrés de corail par an. Les causes d'explosions (Ndlr- de population) sont mal comprises. Elles pourraient être dues à des phénomènes naturels dans certains cas ou alors être causées par l’homme par le biais de la pollution du milieu marin ou par une surpêche de leurs prédateurs naturels dans d’autres cas". (Extrait de la fiche éducative de l'associatin Tamarii Pointe des pêcheurs)


Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...