AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

La commune de Faa'a a songe à de nouveaux bacs, "intelligents" pour gérer le ramassage de ses déchets. Un bon point ! Mais le fenua a encore "du pain sur la planche"... Les sources de pollutions sont multiples: les micro-déchets de plastique, même à peine visibles, impactent la faune marine, même dans une île  peu habitée comme Tetiaroa; les déchets électroniques peuvent être cause d'incendie (récemment à Paihoro) et ne doivent pas être déposés dans le bac gris;  programme de dépollution et de réhabilitation des terres à Hao; "the last but not the least", le Shen Gang Shun 1 échoué il y a un an à Arutua contient une cargaison hyperpolluante et toxique !

 

+ Dans les océans et aussi sur les bords de route. L'association Project Rescue Ocean Polynésie traque les déchets partout. Un travail sans fin. Ce matin, le nettoyage a été fait à Puurai. Toujours le même spectacle désolant, des volontaires qui ramassent et veulent changer les mentalités. En vain ?

Faa'a : le travail sans fin du ramassage des déchets (Polynésie 1ere)

 

+ De nouveaux bacs pour un nouvel environnement ? La commune de Faa'a a songé à un système inédit pour tenter de réduire la production de déchets de ses habitants : des bacs bleus, aux couleurs de la commune qu'elle a commencé à distribuer 1er février. Ces bacs sont dotés de puces intelligentes qui pèsent et additionnent les kilos, pour faire prendre conscience aux usagers de l'importance des volumes. (…) La mairie prévoit de distribuer 6000 bacs intelligents.

À Faa'a, de nouveaux bacs pour inciter à la réduction des déchets (Polynésie 1ere)

 

+ Une dizaine de bénévoles de l'association Te Mana o te Moana et de la Saga Tahiti ont participé jeudi 21 avril à un ramassage de déchets sur les plages de Tetiaroa. Une opération organisée à l'occasion de la journée mondiale de la Terre pour sensibiliser la population aux ravages de la pollution plastique.

600 kg de déchets ramassés sur les plages de Tetiaroa (TNTV)

600 kg de déchets collectés à Tetiaroa (Radio 1)

La Journée de la Terre, célébrée partout dans le monde le 22 avril, a été marquée en Polynésie par une mission de l’association Te Mana o te te moana à Tetiaroa.  (…) L'objectif : ramasser les déchets emmenés par l’océan. Ce qui ne se voit pas ou à peine se révèle parfois bien plus polluant que les déchets les plus visibles. Quand il faut arracher aux racines et à la terre des objets déjà délités, aucun espoir de les réutiliser. (…) En tout 800 kilos de déchets ont été ramassés. Ce qui pourra être retraité le sera, le reste sera enfoui dans les casiers de Paihoro à la presque île de Tahiti.

Tetiaroa : sous le sable, encore des déchets (Polynésie 1ere)

Quel est le rapport entre la pollution par le plastique des plages et le déséquilibre de la reproduction des tortues ? Des micro-débris qu'il ne faut pas négliger, bien au contraire. Et vous savez pourquoi ? Le Dr Cécile Gaspar nous l'explique :

Plus le sable est chaud, plus les tortues naissent femelles (Polynésie 1ere)

Pour aller + loin : À cause du réchauffement climatique les bébés tortues deviennent tous femelles (Polynésie 1ere)

 

+ Attitude incivique, attention danger ! Depuis quelques années, le syndicat Fenua Ma chargé de collecter les déchets note une augmentation du nombre d'appareils électro-portatifs dans le bac gris. Un geste anodin pour certains mais qui justement peut avoir des conséquences graves pour l'environnement. Fenua Ma, qui se charge du traitement des déchets à Paihoro, songe à cette solution pour éviter les incendies; un bateau dépollueur bientôt dans le port de Papeete ?; 

Paihoro - Des bacs spécifiques pour récolter les déchets électroniques (Polynésie 1ere)

 

+ Le Port autonome de Papeete a lancé un appel d’offres en vue de faire l’acquisition d’un bateau dépollueur. Objectif : ramasser les déchets et débris flottants dans l’enceinte, et peut-être les environs du port. Le navire doit être livré « clé en main » dans moins de 6 mois.

Un « bateau dépollueur » bientôt à l’œuvre dans le port de Papeete (Radio 1)

 

+Hao doit prendre un virage et tourner une page. C’est l’espoir exprimé par les autorités lors de la visite gouvernementale qui s’est déroulée ce week-end. 5 milliards de Fcfp vont être consacrés à la réhabilitation et la dépollution des terres.

Hao : 5 milliards pour la dépollution des terres (TNTV)

Beaucoup de questions restent encore en suspens après cette visite très protocolaire, omettant totalement le sujet pourtant le plus discuté pour l'atoll ces dix dernières années…

Silence radio sur le projet aquacole de Hao (Tahiti Infos)

Si le président du Pays a dit attendre des nouvelles dans les jours qui viennent, la population, elle oscille entre espoirs et désillusions. (...) Les habitants ont un avis plutôt partagé sur le projet. « Je pense que c’est bien et ce n’est pas bien » nous dit une habitante, « bien parce que c’est pour avoir du travail pour la jeunesse et pas bien, au niveau écologique. »

Hao : entre espoirs et inquiétudes, le projet aquacole toujours en suspens

 

Pour rappel: les articles sur la Ferme Aquacole de Hao (AvA.Infos)

 

+ Une consultation confidentielle éditée par l'assureur du navire de pêche chinois Shen Gang Shun 1, que s'est procuré Tahiti Infos, révèle la véritable bombe toxique que constitue désormais le bateau de 55 mètres de long échoué depuis plus d'un an sur le platier de Arutua. Près de 200 tonnes de gazole marin et surtout un gaz toxique mortel, l'hydrogène sulfuré, sont cloisonnés à bord du navire.

Shen Gang Shun 1, le navire toxique (Tahiti Infos)


 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...