AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Diminution de gaz à effet de serre, transition énergétique et bonne gestion des ressources marines: priorités affichées du gouvernement polynésien lors de la 11e Conférence des dirigeants des îles du Pacifique. Le conseil des ministres en phase avec les objectifs de développement durable de l'ONU. Une modification du Code de l'aménagement qui devra être examinée par le Cesec. Partenariat avec Papeete pour l'assainissement de Pirae et Arue. Des étudiants de l'UPF mènent un travail de prospective sur la ville de demain. Quelles suites pour le rahui commun de Papara et Teva i Uta ? Autant de facettes du développement durable du fenua en chantier.

 

Le président Edouard Fritch, le ministre des Finances et de l’économie, Yvonnick Raffin, et le ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, ont participé (les 1er et 2 juin) à la 11e Conférence des dirigeants des îles du Pacifique (Pacific Islands Conference of Leaders PICL), qui s’est tenue de manière virtuelle, en raison de la pandémie de covid-19. (…) Ils ont présenté les priorités de la Polynésie française en termes de reconstruction économique suite à la pandémie, de diminution de gaz à effet de serre, de transition énergétique et de bonne gestion des ressources marines.

Environnement : le Pays présente sa stratégie à la Conférence des dirigeants des îles du Pacifique (TNTV)

 

++++++++++

 

# Le conseil des ministres du 23 juin a accueilli favorablement le rapport de suivi des objectifs de développement durable (ODD) de la Polynésie française pour 2021. (…) Les 17 ODD* de l’Organisation des Nations Unies (ONU) ont été adoptés dans le cadre de son programme de développement « Transformons notre monde » sur une période de 15 ans (2015-2030) et visent à éradiquer l’extrême pauvreté, à promouvoir la prospérité et protéger la planète, en proposant des cibles spécifiques et des indicateurs de suivi pour en mesurer le progrès.

* Retrouver les ODD dans le magazine 50 Solutions pour un Fenua durable

Suivi des objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU en Polynésie françaiseSuivi des objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU en Polynésie française (presidence.pf)

 

# Avec la mise en place du schéma directeur de l’agriculture 2021-2030, le Pays a choisi d’assurer sa sécurité alimentaire au travers d’un réseau d’exploitations agricoles de type familial et de petites unités de collecte et d’agro-transformation réparties sur l’ensemble des archipels polynésiens. Cette politique favorisera une économie de proximité et un approvisionnement en circuits courts, garants de la fraîcheur des produits. (…) (Le projet de loi du Pays soumis au Cesec) définit ainsi des taux minimaux de fruits, légumes, produits vivriers, viandes et poissons, à respecter pour l’élaboration des menus dans les restaurants scolaires. (CM du 23/6/21)

Projet de loi de Pays sur la promotion des produits locaux dans les cantines (presidence.pf)

 

# Le conseil des ministres a octroyé une aide financière au profit de l’association coopérative scolaire fonds propres « Ecole primaire Maharepa » pour financer la création d’un modèle d’économie et d’alimentation circulaire à l’échelle d’un quartier prioritaire, centré sur son école en santé. (…) Celle-ci prévoit d’apporter une solution au gaspillage alimentaire en restauration scolaire, à la gestion durable des bio-déchets à l’échelle d’une communauté et à la promotion d’une alimentation saine et équilibrée, à partir de produits issus de la terre et cultivés naturellement. (CM du 23/6/21)

Subvention à l’association scolaire de Maharepa pour la création d’un modèle d’économie et d’alimentaire circulaire (presidence.pf)

 

# Le conseil des ministres a attribué une subvention de fonctionnement de 476 000 Fcfp en faveur de l’association « Te aroha o te natura », pour la mise en œuvre du projet intitulé « To’u ora ». Le projet a pour objet de proposer aux personnes souffrant de surpoids, aux femmes au foyer, aux demandeurs d’emploi en difficulté d’insertion professionnelle et aux personnes « isolées », la fabrication de bacs de culture à partir de matériaux recyclés pour lutter contre la sédentarité et promouvoir de saines habitudes de vie. Ce projet répond également à la problématique liée à la consommation de sel de la population polynésienne. (CM du 23/6/21)

Promotion d’une saine alimentation : subvention de fonctionnement en faveur de l’association « Te aroha o te natura » (presidence.pf)

 

+++++

Le Code de l’aménagement prévoyait que les aménagements et travaux présentant le déplacement ou la manipulation de plus de 60m3 de matériaux devait faire l’objet en amont de la délivrance d’un permis de terrassement. Exit cette demande, c’est le permis d’aménager qui pourrait devenir obligatoire pour l’instruction des exhaussements et affouillements, selon la quantité de matériaux manipulés

Construction : un projet de loi de Pays pour simplifier les demandes d’autorisation préalables (TNTV)

Le communiqué du conseil des ministres du 9 juin précise en effet un nouveau seuil à partir duquel un permis d’aménager est nécessaire. Mais, de 0 à 200 m3, les aménagements ne seraient plus soumis à autorisation administrative. Ce qui ne manque pas de poser question. Le texte doit être prochainement transmis à l’Assemblée de la Polynésie française.

 

+++++

Des ouvrages de collecte d’eaux usées vont être construits sur 16 km afin de raccorder près de 170 structures à la station d’épuration de la Papeava. (…) Grâce aux équipements de la ville de Papeete, à travers la station d’épuration de la Papeava, cette première phase de travaux va permettre d’assainir la partie Est de l’agglomération et ainsi de traiter près de 2 000 m3 /jour d’eau usées, soit près de 20% des effluents du zonage de l’assainissement collectif de Pirae et Arue.

Un projet « ambitieux » pour l’assainissement de Pirae et Arue (Radio 1)

5 milliards de Fcfp, c'est la somme nécessaire pour l’assainissement collectif entre Arue, Pirae et Papeete.

Arue et Pirae veulent améliorer leur réseau d’assainissement (TNTV)

Un projet en partenariat avec Papeete, qui dispose d'une station d'épuration capable d'absorber les effluents.

L'assainissement collectif à Arue et Pirae : du projet à la réalité (La Dépêche)

 

+++++

Les étudiants en 2e année de géographie et en 2e année d’histoire à l’UPF ont mené un travail de prospective sur la ville de demain, un peu sur le modèle du jeu « Simcity ». Les résultats (ont été) exposés à la bibliothèque universitaire jusqu’au 9 juin. (…) L’aménagement des territoires (fait partie du cursus de Géographie) au travers d’un module intitulé « paysages tropicaux et développement ».

La ville de demain vue par les étudiants de l’UPF (Radio 1)

 

+++++++

Quelles suites pour le rahui commun de Papara et Teva i Uta ? Réunis lundi 21 juin, les représentants des pêcheurs des deux communes étaient très partagés. Initialement prévu sur deux ans, ce rahui intercommunal devrait être levé à la fin de cette année, mais une partie des professionnels de Papara souhaite le reconduire. (…) Verdict dans deux semaines. L’ensemble des interlocuteurs se retrouvera à Teva i Uta pour déterminer la suite à donner à ce projet.

Papara et Teva i Uta sont partagées sur l’avenir de leur rahui (TNTV)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...