AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

À Moorea, le Criobe - une institution scientifique dédiée à la connaissance de la nature et à ses relations avec l’espèce humaine - souffle ses 50 bougies. Il aura bientôt pour voisin le Fare Natura, un site de découverte de l’environnement polynésien ; Bilan quinquennal pour l’Ifrecor qui est quant à lui engagé dans la préservation des récifs coralliens ; Retrait de déchets perlicoles dans le lagon de Tahaa ; À Moorea, le collège de Paopao obtient le label « aire marine éducative » (AME) ; Les bikers de Tahiti organisent une tournée autour de l’île pour informer la population sur la nécessité de sauvegarder nos océans; À Moorea, Coral Gardeners sensibilise les plus jeunes à la protection des récifs coralliens

# Au carrefour des sciences de la Terre, de la Vie et de l’Homme, l’antenne de Moorea du Museum national d’histoire naturelle et de l’École pratique des hautes études (Antenne MNHN-EPHE) a été créée en juillet 1971 au fare Quesnot sur le domaine de Tiahura. Cette antenne, devenue le Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (Criobe) http://www.criobe.pf/ est implantée en baie de Opunohu en 1981 sur un terrain de 4 500 m2 où il se trouve toujours occupant, en 2021, une parcelle élargie de 20 500 m2 afin de permettre l’extension des activités.

Dans un article précédent, La Dépêche de Tahiti a expliqué le pourquoi de l’implantation du Criobe en Polynésie française en 1971. Le quotidien parle ici de l’évolution des structures, de la gouvernance et des recherches lors de ce demi-centenaire.

- Du fare Quesnot au fare Natura (La Dépêche) 30 juin p. 10 (voir en PJ)

À noter l’inauguration programmée du Fare Natura, le 27 juillet, dans le périmètre du Criobe (…) un site de découverte de la nature polynésienne côté terre, côté mer et dans la mer, pour mieux comprendre comment tout fonctionne autour de nous. (…) Un site qui met en avant l’image, statique ou dynamique, réelle ou virtuelle.

Derniers réglages avant l'inauguration du Fare natura par Emmanuel Macron (La Dépêche)

# L’Initiative française pour les récifs coralliens (Ifrecor) a publié, (fin juin), une étude baromètre menée avec ses partenaires, durant cinq ans, sur un travail d’observation et de suivi des récifs, herbiers et mangroves, dans les outre-mer français. Les récifs coralliens sont l’un des écosystèmes les plus diversifiés, les plus productifs et les plus utiles de notre planète, mais aussi l’un des plus menacés. Engagée dans la préservation des récifs coralliens, la France, à travers l’Ifrecor, agit depuis plus de 20 ans pour la protection et la gestion durable des récifs coralliens et des écosystèmes qui lui sont associés (mangroves, herbiers marins).

Les récifs coralliens se dégradent (La Dépêche, 2 juillet 2021) p.11 (voir en PJ)

Lire l’article 2020 – L’état de santé des récifs coralliens, herbiers marins et mangroves des outre-mer français : un bilan mitigé (sur le site Internet de l’Ifrecor.fr) 

Le dossier complet (PDF) : État de santé des récifs coralliens, herbiers et mangroves des outre-mer français

Mis à jour tous les cinq ans, le dernier bilan de l'Ifrecor salue la “résilience” des récifs polynésiens, dont 50% sont dans un bon état. Soit le meilleur score derrière la Nouvelle-Calédonie et ses 75%. L'organisme d'État relève cependant la décroissance des peuplements de poissons au fenua ces dix dernières années et le faible niveau de protection de ses récifs. (…) Si du côté du fenua l’ensemble de la zone économique exclusive (5,5 millions de km2) est classé en aire marine gérée (AMG) “Te Tainui Atea” depuis 2018, l'Ifrecor relève que seulement 23% de ces récifs sont sous protection et 0 % sous protections fortes, au même titre que Wallis et Futuna. L'Ifrecor note toutefois “les difficultés de mise en œuvre des suivis” en Polynésie, dont les 3 500 km² de terres émergées sont éclatées en près de 120 îles. (…) Dans ce contexte géographique très particulier, “le développement d’un réseau de science participative pouvant servir de réseau d’alerte semble indispensable”, suggère l'Ifrecor.

Bilan de l'Ifrecor : Les récifs du fenua tiennent bon, les poissons reculent (Tahiti Infos)

# Les deux magnifiques baies de Moorea seront désormais sous la surveillance des élèves. Celle de Opunohu par les élèves du lycée agricole et celle de Paopao par ceux du collège de Paopao qui est implanté à quelques dizaines de mètres du littoral. En effet, le collège de Paopao est le deuxième établissement secondaire de Moorea à obtenir son label «aire marine éducative» (AME). (…) Une aire marine éducative concerne le lagon et tous les liens qui se rattachent à la terre environnante. Pour 2021-2022, plusieurs projets seront élaborés, conduits sur le terrain principalement par les élèves de sixième après une première étude réalisée cette année par le biais de différentes matières scolaires. (…) Comme tout établissement scolaire impliqué dans le suivi d’une aire marine éducative, le collège de Paopao a aussi installé son «conseil de la mer» dont la mission sera de faire un état des lieux rapide de la zone concernée par cette AME. (…) Les grands objectifs d’une aire marine éducative se partagent en trois axes principaux: développer l’éco-citoyenneté des plus jeunes et l’éducation au développement durable à travers une approche participative de la gestion d’un bien commun; renforcer la préservation des milieux naturels marins et du littoral grâce à la mobilisation des écoles et des acteurs locaux ; et créer des synergies territoriales entre usagers, communauté éducative et acteurs des espaces littoraux et marins pour faire émerger un nouveau rapport équilibré entre société et environnement par le développement durable.

MOOREA - En baie de Paopao : Le collège de Paopao obtient le label « aire marine éducative » (La Dépêche) 1er juillet p. 17 (voir en PJ)

Pour rappel : Préserver l'océan et apprendre à le connaître (AvA-Infos) 23/06/21

# Vaite Aiho, présidente du comité de gestion décentralisé du lagon de Taha'a depuis le 12 novembre 2019 a organisé, avec sa fidèle équipe de plongeurs issus de sa propre ferme perlière, son troisième retrait des déchets perlicoles (cordes, bouées) dans la commune associée de Tiva. (…) ce qui a conduit à l'extraction à ce jour de plus d'une tonne de déchets de toutes sortes, comme ceux accumulés depuis plus de 20 ans dans des concessions maritimes d’anciens perliculteurs ayant cessé définitivement leur activité perlière. (…) Pour la présidente du comité, il est important de maintenir la vie de nos lagons à la fois pour sa population car c’est son garde-manger, mais aussi pour la bonne santé des perles.

Le lagon de Taha'a nettoyé (Tahiti Infos)

# Une centaine de cylindrées font le tour de l’île pour sensibiliser le plus grand nombre à la protection des océans. Ce 3 juillet se t(enai)t la 2e édition du faa’ati Tahiti en biker. Organisée par le groupe Tahiti Biker, elle a pour vocation d’informer la population sur la nécessité de sauvegarder nos océans, le Pacifique pour ce qui nous concerne. Chaque participant a donc versé la somme de 500 Fcfp qui sera intégralement reversée à l’association Ocean Rescue Polynésie.

Environnement : Une sortie bikers au nom des Océans (Polynésie 1ere)

 

# Une équipe de l’association Coral gardeners était, jeudi dernier, à Maharepa. Un atelier de bouturage du corail était au programme pour des jeunes du quartier. L’objectif : sensibiliser les plus jeunes à la protection des récifs coralliens. (…) Depuis sa création en 2017, Coral gardeners travaille jour après jour pour protéger et restaurer les récifs coralliens. Cette équipe de jeunes résidents de Moorea est basée à Paopao dans un centre situé dans la baie, au bord du lagon. C’est sur ce site que l’association reçoit ses visiteurs au quotidien quand ce n’est pas l’association qui se déplace sur site.

Moorea - Des jeunes s'initient au bouturage de corail (La Dépêche) (actualisé le 10/7)

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (PJ Ocean DEP.pdf)PJ Ocean DEP.pdf[ ]7028 Ko

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...