AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Le réchauffement climatique, l'actualité le démontre, ne doit pas faire oublier d'autres problématiques qui lui sont associées dans la vie de tous les jours. La protection de la biodiversité, le tourisme durable dans une perspective de transition écologique, la création de jardins partagés associatifs et communaux, la formation à une agriculture elle aussi “durable”. On n'oubliera pas non plus la sensibilisation par le biais de création expressive (BD, écriture, image...). Le dépôt sauvage de déchets par une population encore inconsciente des conséquences de gestes irréfléchis ou égoïstes nécessite encore, hélas, l'action de bénévoles. Quant aux chiens errants, ils méritent un meilleur sort que celui qui leur est souvent réservé. Aux Marquises, l’association Nuku Hiva Animara est en cours de création pour y remédier.

 

 

# De plus en plus d'écosystèmes sont menacés par des facteurs anthropiques et climatiques sans précédent et les différents écosystèmes peuvent être fragilisés. L’appel à projets « REMHOM » porté par la direction des outre-mer s’inscrit dans la volonté d’appuyer des actions concrètes pour la restauration écologique des milieux humides continentaux et de transition ultramarins. Bien que l’appel ne soit pas dédié à la restauration des zones sèches, la prise en compte de la restauration d’une petite surface de ces écosystèmes est possible lorsqu’elle concoure à l’opération globale de restauration du milieu humide.

Deux appels à projet de restauration écologique (La Dépêche)

 

# La Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM) avec le Pays et l’ADEME, l’agence de la transition écologique, déclinent localement le programme France Relance – Tourisme durable. Les très petites et moyennes entreprises du secteur de la restauration et de l’hôtellerie sont invitées à se faire connaître pour pouvoir bénéficier de diagnostics et accompagnements gratuits, mais aussi de financements pour des études ou des investissements suivant les dossiers.

Ce plan de relance vise à soutenir et accompagner les petites et moyennes entreprises de l’hôtellerie et de la restauration sur toute la Polynésie française, dans la transition écologique et le tourisme durable. Ce concept sous-entend une réduction des impacts environnementaux, une diminution de la consommation énergétique, du gaspillage alimentaire, une meilleure gestion de l’eau et des déchets, des actes d’achats plus raisonnés comme celui de privilégier les produits locaux ainsi qu’une adaptation au changement climatique. Informations pratiques et contact.

Les acteurs du tourisme durable soutenus par la CCISM, le Pays et l’ADEME (Tahiti Infos)

 

# Le Conseil des ministres a octroyé une aide financière au profit de l’Association du quartier Hitimahana pour financer le projet « fa’a’apu te ‘ea » du quartier Hitimahana.
L’Association du quartier Hitimahana, créée en 1998, est une association régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle a pour but de permettre la mise en place d’actions d’animation, d’information, de formation, de prévention et d’insertion en faveur des habitants du quartier de Hitimahana. Le montant de la subvention qui lui est alloué est de 200 000 Fcfp.

L’association prévoit de réaliser un jardin partagé fa’a’apu dans le quartier Hitimahana afin d’aider les familles à bénéficier d’une diversité de produits agricoles et apprendre à manger sainement. Face à la crise économique et à la crise sanitaire que traverse la Polynésie française, l’association souhaite sensibiliser 80 familles de Hitimahana aux enjeux de la sécurité et souveraineté alimentaire.

Aide financière au profit de l’Association du quartier Hitimahana pour financer le projet « fa’a’apu te ‘ea » (presidence.pf) CM du  11/08/21

 

# Pour la première fois, un jardin communautaire vient de voir le jour au fond de la vallée de Tefaaroa. La ville de Arue, à travers le service de la jeunesse, vient de lancer un programme d’actions communautaires dans la vallée de Tefaaroa. Une grande première pour les habitants de cette vallée, la plus grande de la commune. (…) Il s’agit de mettre en place des ateliers pratiques autour du faire soi-même dans un but de changer progressivement de mode de consommation pour aller vers une consommation plus responsable, plus économique, plus écologique et meilleure pour notre santé et surtout notre environnement » conclut Paméla Taaroamea, animatrice au service de la jeunesse, sports et emploi à la mairie de Arue.

Arue - Un jardin communautaire pour les familles (La Dépêche)

 

# Le lycée agricole des Marquises à Nuku Hiva a accueilli mardi ses premiers élèves, et d'autres étudiants originaires de toute la Polynésie rejoindront l'établissement tout au long de la semaine. Comme chaque année, ils recevront une formation agricole professionnalisante qui mise sur un apprentissage en situation réelle et une production raisonnée. (…) Si l’élevage porcin, les ateliers avicoles et l’hydroponie occuperont une grande partie de l’apprentissage cette année, les équipes enseignantes dirigées par le frère Rémy Quinton continueront de développer des parcelles importantes d’arbres fruitiers et notamment d’agrumes et d’ananas sur les trois hectares dont dispose le lycée agricole. En outre, le rucher et la vanilleraie de l’établissement scolaire devraient être à l’honneur cette année. (…) L’agriculture durable, la production raisonnée, le développement de l’autosuffisance et par conséquent le développement durable, resteront au cœur de l’enseignement. Un fil conducteur essentiel non négociable pour le chef d’établissement

Apprentissage concret et développement durable au lycée agricole de Nuku Hiva (Tahiti Infos)

 

 

# Sollicité par l'ADEME, l'agence de la transition écologique, Gotz a sorti un douzième album à vocation environnementale. Ce douzième volume est un vœu de l’ADEME, a expliqué Gotz, artiste peintre et dessinateur de bande dessinée. L’agence européenne pour la transition énergétique "m'a sollicité pour communiquer sur l’écomobilité, la façon de gérer son énergie ; C'est un album à vocation écolo, avec de bons conseils",  a précisé l'artiste.

Bande dessinée : le 12ème album de Pito Ma véhicule des conseils écologiques (Polynésie 1ere)

Le douzième numéro de la bande dessinée humoristique Pito Ma imprimée pour la première fois en couleurs est sorti aux éditions Au Vent des îles. « La course aux économies » est né d’un partenariat entre Gotz, l’auteur, et l’Agence de la transition écologique pour promouvoir l’éco-mobilité (Ademe).

Gotz présente Pito Ma n°12 : l’éco-mobilité en rires et en couleurs (Radio 1)

(…) Pour ce nouvel opus, l’histoire se tient sur les 46 pages et non plus sur 1 voire 2 ou 3 pages. (…) En Polynésie, il faut savoir qu’en 2018, plus de 50 % de la consommation d’énergie primaire était consacrée aux déplacements (hors transport internationaux). Pour une meilleure prise en compte de la problématique, diverses actions ont été menées, dont la réalisation d’un ouvrage par un auteur local. (…) Malgré le thème et les enjeux, l’album La Course aux économies reste truffé de tirades humoristiques. La joyeuse équipe, Pito et ses potes du fenua (Pua le paumotu, Bob le rasta, Lee Fou le Chinois de Tahiti ou Georges dit Rimap, le métropolitain) ne peuvent pas s’en empêcher.

12e opus de Pito Ma : traits d’humour et conseils écolos (Tahiti Infos)

 

# Biodiversité : Rauraa Ora, un concours d’expression organisé par la Diren 

Tu as envie de t’exprimer sur la biodiversité en Polynésie, la nature, les espèces ? Tu aimes écrire ou tu veux essayer ? Tu aimes utiliser une caméra pour raconter une histoire ? Alors, avec ta classe, tu peux participer à un concours. (…) Rauraa Ora se décline en deux concours. L’un est un concours d’écriture illustrée. Il faudra écrire une histoire avec des images en langue française ou en langue polynésienne. Tu pourras choisir le style que tu préfères : un conte, une légende, de la science-fiction, un thriller. L’autre est une production audiovisuelle qui consiste en la réalisation d’un reportage ou d’une fiction en langue française, anglaise ou polynésienne. Dans tous les cas, la cible de la production sera la jeunesse. (…) L’inscription doit se faire via un enseignant référent entre le 1er octobre et le 26 novembre. Pour cela il faut remplir la fiche d’inscription disponible en ligne : www.service-public.pf/diren/le-concours-rauraa-ora.

- Page enfant : Concours Biodiversité, appel aux talents (Tahiti Infos)

 

# Nautisport organisait l’événement Clean Up Day à Fare Ute ce samedi 7 août. Une quarantaine de personnes étaient présentes et elles ont ramené 780 kilos de déchets. Si c’est beaucoup moins que les années précédentes (en 2018 et 2019, près de 3,5 tonnes avaient été ramassées chaque année), les équipes de Nautisport et les bénévoles présents pour ce Clean Up Day ont eu encore de très mauvaises surprises. 780 kilos de déchets ont été ramassés par la quarantaine de personnes présentes, dont des animaux morts et même un chien, enfermé dans un sac, encore vivant… (…) Les équipes sont concentrées sur Fare Ute, une zone industrielle particulièrement touchée par le dépôt sauvage de déchets. Des télés, des roues, des batteries, des climatiseurs, de l’électroménager… Et bien sûr les inévitables canettes, bouteilles plastiques, sacs en plastiques, barquettes, ont encore une fois été retrouvés en nombreuse quantité.

Clean Up Day : 780 kilos de déchets ramassés à Fare Ute (Radio 1)

 

# Aux Marquises aucune infrastructure n’existe encore pour le ramassage, l’euthanasie ou la stérilisation des chiens errants. Les habitants sont impuissants face à la prolifération canine. Une aide à la stérilisation sera bientôt disponible par le biais d’une association en cours de création à Nuku Hiva. ...Comme ailleurs en Polynésie, il n’est pas rare de voir errer sur les chemins des meutes de chiens à l’abandon. Il n’est pas rare non plus de voir chez des particuliers des chiens attachés toute la journée à un poteau, manquant parfois de soins et de nourriture, avec pour seule fonction que celle de prévenir le propriétaire d’une éventuelle intrusion. Si ces situations sont devenues courantes, elles ne sont toutefois pas la norme mais méritent qu’on s’y attarde afin de comprendre le problème et d’y trouver des solutions. (…) À Taiohae, l’association Nuku Hiva Animara est en cours de création et devrait être opérationnelle d’ici quelques semaines après avoir accumulé un certain retard dans les démarches administratives. L’association souhaite faire baisser le coût de la stérilisation pour les particuliers.

Chiens errants en Terre des Hommes (Tahiti Infos

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...