AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Small Island Big Song : un projet mettant au-devant de la scène des musiciens de 16 nations insulaires des océans Pacifique et Indien, leurs préoccupations et expériences communes concernant la crise climatique ; un stage de découverte de l'environnement permet aux animateurs de randonnées pédestres de mieux comprendre et d'interpréter les paysages, et donc de mieux les sauvegarder ; Philippe Darius est fondateur d’Ekopia Tahiti, une école qui encourage et accompagne ceux qui le souhaitent à transformer leur jardin en fa’a’apu nourricier. Il travaille actuellement avec une équipe à la réalisation d’un ebook qui rassemblera 100 plantes utiles de Tahiti.

 

+ Small Island Big Song est un projet mettant au-devant de la scène des musiciens de 16 nations insulaires des océans Pacifique et Indien, créant ensemble une déclaration musicale contemporaine pour parler de leurs îles situées en première ligne des défis culturels et environnementaux. Voilà maintenant deux ans que Vaiteani et Luc ont intégré ce projet qui leur tient très à cœur et qu’ils travaillent à distance pour créer des chansons. Ta’u Tama est le premier single du prochain album de "Small Island Big Song" (Our Island). Il interroge sur ce que nous allons léguer aux générations futures si nous échouons à relever les défis environnementaux auxquels nous devons faire face actuellement. Tous les artistes du projet Small Island Big Song ont amené leur contribution au morceau s’inspirant de la lignée musicale de leur île, de leurs influences contemporaines et de leurs préoccupations et expériences communes concernant la crise climatique. Ainsi, on voyage avec un chant autochtone Amis de Putad de Taïwan, le rythme du Sega mauricien d'Emlyn, une chorégraphie de Sauljaljui de Taïwan et de Poemoana de Tahiti, le Valiha de la légende musicale Malgache Sammy et le rythme de Papouasie-Nouvelle-Guinée du maître batteur Airileke.

Ta’u Tama’, des voix s'unissent pour la protection des océans (Polynésie 1ere)

 

+ La dernière formation de guide de randonnée a été organisée il y a cinq ans. Vingt-quatre stagiaires, sélectionnés, profitent actuellement d’une nouvelle session. Ils alternent entre cours théoriques et sortie terrain. Quatre d’entre eux nous ont détaillé leur projet avant de s’élancer sur le sentier menant au sommet du mont Aorai.

Jean-Yves Meyer (chargé de recherches à la délégation à la recherche), intervient dans la formation au Brevet professionnel polynésien de guide d’activités physiques de pleine nature, mention randonnée pédestre) créé des liens. Selon lui, les futurs guides sont autant d’observateurs de la nature évoluant au cœur d’un réseau attaché à la préservation des sites. L’objectif de son intervention est de former les stagiaires à la biodiversité, la faune et la flore terrestre.

Les futurs guides de randonnée, comme sur un nuage (Tahiti Infos)

Un stage de découverte de l'environnement permet aux animateurs de randonnées pédestres de mieux comprendre la protection de l'environnement montagnard et d'agrémenter les randonnées qu'ils encadrent. L'objectif est aussi de comprendre et d'interpréter les paysages pour l'animation des randonnées en montagne.

 

+ Philippe Darius travaille actuellement avec une équipe sur la réalisation d’un ebook qui rassemblera 100 plantes utiles de Tahiti. Cet ouvrage paraîtra fin septembre. La version papier est prévue mi-novembre. “Enfin !” Philippe Darius peut enfin concrétiser son projet. “Je le porte en moi depuis si longtemps.” Orthophoniste de formation, Philippe Darius est un passionné. Il a fondé Ekopia Tahiti, une école qui encourage et accompagne ceux qui le souhaitent à transformer leur jardin en fa’a’apu nourricier. Il veut à présent mettre à disposition un recueil de plantes utiles, une sorte de petite encyclopédie pratique pour reconnaître puis utiliser les végétaux environnants. (…) De nombreuses plantes sont considérées aujourd’hui comme des mauvaises herbes alors qu’elles sont savoureuses, qu’elles possèdent diverses propriétés nutritionnelles. En plus, elles peuvent être esthétiques. Elles ont donc toutes les qualités pour garnir et embellir nos assiettes et diversifier nos menus. Le pourpier, le clitoria, l’amarante, la misère, la verveine bleue sont autant d’exemples à citer. (FB : Ekopia Tahiti - Tél. : 87 71 21 99)

Un livre pour décrire 100 plantes utiles de Tahiti (Tahiti Infos)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...