AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Il y a plusieurs occasions, et de différentes manières, pour promouvoir un usage respectueux de la nature : conférences sur le Droit de l'environnement, Fête de la Science, intervention de députés pour la préservation des écosystèmes marins, challenge de traversée à la nage "solidaire" ou encore restauration des récifs par le bouturage de corail...

 

 

 

DROIT DE L'ENVIRONNEMENT

+ Deux enseignantes chercheures, Emmanuelle Gindre et Florence Poirat, respectivement Maître de conférences en droit privé et Professeur de droit public de l’Université de la Polynésie française, lancent un cycle de conférences scientifiques sur des questions fondamentales du droit de l’environnement.

S’inscrivant sous l’intitulé « Environnement et Humanité(s) », ces conférences scientifiques sont prévues de se tenir chaque année. Elles rassemblent des juristes de toutes disciplines (droit polynésien, national, étranger et international), des spécialistes d’autres sciences humaines (anthropologues, sociologues, linguistes, économistes…) et des spécialistes des sciences dites « dures » afin de porter des regards croisés sur des questionnements essentiels du droit de l’environnement. La conférence inaugurale, première du cycle de conférences, aura lieu le jeudi 28 octobre, à l’Université de la Polynésie française. (Voir le détail des interventions…)

Conférence en droit de l’environnement sur le thème « Environnement et Humanité(s) », le 28 octobre prochain, à l’UPF (presidence.pf) CM du 20 octobre 2021

 

FÊTE DE LA SCIENCE

+ En 30 années de Fête de la science, des générations entières d’enfants et d’adultes ont ainsi pu découvrir la Science au travers d’ateliers thématiques, d’expériences ou encore de démonstrations et de conférences.

L’édition 2021 de la Fête de la science a pour thème « L’émotion de la découverte » et se déclinera du 10 au 20 novembre 2021, en Polynésie française

Le rendez-vous pour l’inauguration officielle de l’édition 2021 de la Fête de la Science en Polynésie française est fixé au mercredi 10 novembre, à 16h, dans les Jardins de Paofai. Plus de renseignements sur le site Internet de la fête de la Science en Polynésie française. / Une page Facebook dédiée à la fête de la Science en Polynésie française a aussi été créée :  .

(La Fête de la science a 30 ans (presidence.pf) CM des ministres du 20 octobre 2021

La semaine de la Fête de la Science, organisée en Polynésie française par l’association Te mana o te moana pour le compte de la Délégation de la recherche en Polynésie française, se tiendra du 10 au 19 novembre sur différents sites de Tahiti et Moorea. La thématique sur « l’émotion de la découverte » sera proposée pour cette 30e édition « sachant qu’une activité de sciences participatives est d’ores et déjà lancée sur la surveillance du récif corallien et plus particulièrement sur la prolifération de taramea observée sur certaines îles ».

Moorea : La 30e édition de la fête de la Science du 10 au 19 novembre (La Dépêche)

En partenariat avec l’initiative «Un œil sur le corail», chaque citoyen peut rapporter ses observations grâce à une fiche à remplir en ligne et ainsi aider les scientifiques à mieux contrôler l’état de santé de nos récifs.

Trente ans de la fête de la Science : Un œil sur le corail et la taramea (La Dépêche) 18 oct p. 12

 

PRÉSERVATION DES ECOSYSTÈMES MARINS

La députée Maina Sage a déposé (la semaine dernière) en compagnie du député Modem, Jimmy Pahun, une proposition de résolution pour la conservation et l'utilisation durable de l'océan. (…) Une proposition signée de nombreux autres députés comme Moetai Brotherson, Nicole Sanquer, Stéphanie Atger ou encore Jean-Luc Mélanchon. (…) À l’échelle internationale, les députés demandent aussi à l’État de « promouvoir la création d’un régime d’aide au développement en matière maritime qui soit efficace et équilibré, au bénéfice, en particulier, des États insulaires et des pays les moins avancés et ceux en développement » et que « le gouvernement travaille à l’élaboration de nouveaux outils de protection de la haute mer, dont les aires marines protégées, et d’un plan d’innovation associé, afin de préserver les écosystèmes marins partout où cela est opportun et favoriser la résilience face au changement climatique. »

Les députés s'engagent pour l'océan (La Dépêche)

 

 

LE CHALLENGE D'ISMAËL

Le nageur Ismaël Huukena* a donné le coup d'envoi d'une nouvelle traversée à la nage, le week-end dernier, à Tautira, accompagné de trois jeunes. Après une pause de deux ans, il a recommencé à se jeter à l’eau, cette année. « On nous enlève beaucoup de sources de notre culture. Pareil pour l’environnement : tout est lié », estime le nageur de 50 ans… (…) Trois jeunes originaires de Tautira participent à cette expédition : « Le message de ce défi, c’est d’appeler au respect de l’environnement et de la culture. Notre patrimoine est de plus en plus pollué par des gens assoiffés de pouvoir et d’argent, alors qu’il y a des familles qui vivent de cet environnement et qui veulent le préserver » (Hans Hunter).

Nouveau défi pour Ismaël Huukena (La Dépêche)

*Ismaël, "berger spirituel" de l'Océan Pacifique, a parcouru près de mille kilomètres à la nage, une nage qu'il définit comme "solidaire", fait plusieurs fois le tour de Tahiti et de Moorea et a rejoint chacune des îles de la Société à la nage.

 

 

RESTAURATION DES RÉCIFS

Titouan Bernicot, de Moorea Coral Gardeners, rejoindra d'autres jeunes figures inspirantes, telle que Gitanjali Rao, une scientifique de 15 ans élue "Kid of the Year" en 2020 par le Time Magazine. Le Sommet des jeunes activistes vise à mettre en lumière des jeunes et leurs solutions pour répondre aux grands enjeux du XXIe siècle. Pour cette troisième édition, Titouan Bernicot, enfant du fenua et fondateur de l’association Coral Gardeners, fait partie des 6 lauréats retenus.

La restauration des récifs par le bouturage de corail de son association viendra rejoindre d’autres initiatives, comme la mise en place d’une banque pour l’éducation des enfants ou la lutte contre le cyberharcèlement.

Un Polynésien lauréat au Sommet des jeunes activistes 2021 (TNTV)

Titouan Bernicot de Coral Gardeners, lauréat du Young Activists Summit 2021 (Radio 1)

Titouan Bernicot est le fondateur des jardiniers du corail. Son action a été repérée au niveau international. Il a été choisi pour participer aux "Young activity summit" à Genève dans un mois. Il va partager son expérience avec 5 jeunes leaders en vue sur les thèmes de la responsabilité sociétale.

Titouan Bernicot : portrait d'un jardinier du corail (Polynésie 1ere) actualisé le 24/10

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...