AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

L'autonomie alimentaire du fenua, objectif de développement durable, est un horizon encore lointain. Consommer local et aider les producteurs à écouler leurs stocks, ces raisons permettront-elles de concrétiser un moratoire sur l'importation des carottes ? Un potager « clé en main » permettant de cultiver fruits et légumes du Fenua est aujourd'hui proposé par une jeune start-up lauréate du concours Tech4Islands Awards ; la population d'Arue est encouragée à planter bio et, pour cela, à apprendre à fabriquer de l'engrais de poisson.

 
 

Tubuai : les agriculteurs réclament la priorité aux carottes locales (Polynésie 1ere)

Un projet porté par le président de la chambre d’agriculture (CAPL), Thomas Moutame, vise à développer et à protéger la production locale. Les agriculteurs appellent de leurs vœux une interdiction temporaire de l’importation de carottes étrangères, plusieurs mois dans l’année, de façon à écouler leur production sur les étals de Tahiti. De telles dispositions existent déjà pour les pommes de terre des Australes. Ce moratoire permettrait d’accentuer la production car les terres exploitables ne manquent pas. Reste toutefois à trouver la main d’œuvre, les jeunes étant de moins en moins attirés par les métiers agricoles. Les producteurs estiment qu’une production accrue permettrait également de proposer des produits transformés.

Vers un moratoire sur l’importation de carottes ? (Polynésie 1ere)

 

# Lauréat du Grand prix Polynésie du concours d’innovation Tech4Islands Awards, organisé par la French Tech Polynésie, la Start-up Nīnamu Solutions et son fondateur Jonathan Biarez proposent un potager « clé en main » permettant de cultiver fruits et légumes du Fenua, du compostage à la formation aux bons gestes, et de profiter des « aliments riches et bons pour la santé ». Ce kit est pour l’heure destiné aux communes, aux collectivités, aux établissements scolaires, communautés religieuses ou encore quartiers. Mais il peut également répondre à la problématique des déchets organiques dans les résidences et immeubles. INTERVIEW.  

Tech4Islands Awards : Nīnamu Solutions, un potager « clé en main » pour cultiver des produits vivriers locaux (outremers360)

 

# Apprendre à fabriquer de l'engrais de poisson... C'est l'objectif de cette formation apportée à la population d'Arue. La tavana de la commune désire encourager sa population à planter bio. (…) Une première pour la commune d’Arue, qui a pour objectif de maintenir le projet sur le long terme. "Aujourd'hui, quand on voit les statistiques d'obésité, de maladies cardiovasculaires, etc., dûe à une mauvaise alimentation et un manque d'activité (...)  Je pense qu'aujourd'hui qu'il est temps d'apprendre et réapprendre mais surtout d'apprendre à nos enfants", estime la tavana Teura Iriti. Au total, ce sont 10 familles du quartier de Tefa'aroa qui cultivent dans ce jardin. Cette formation leur permettra d’être plus économes. 

Arue : apprendre à fabriquer de l'engrais de poissons (Polynésie 1ere)

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...