AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Entre civisme (ou non) de la population, travail des professionnels et bénévolat… traiter les déchets, de la collecte à l’élimination, permet d’éviter la pollution de l’eau, de l’air et des sols. Ce qui serait inévitable s’ils n’étaient pas pris en charge. Petit point sur l’actualité du sujet, de Tahiti (Arue, Punaauia) à Mangareva, où l’armée a délégué une équipe afin de nettoyer onze sites utilisés pendant la période du CEP.

 

 

+ TAHITI

La commune de Arue a effectué le deuxième nettoyage de l'année de son lagon. Les pêcheurs de la coopérative, le club de plongé de Tahiti ainsi que quelques membres d'associations ont répondu présents. (…) Du bois, des pneus, du verre ou encore du plastique, les détritus ramenés à la surface sont divers. En 3 heures de plongée, les éco-soldats de Arue ont ramené environ 400 kilos de déchets. C’est 4 fois moins que lors des plongées du début de l’année. En décembre 2020, plus d’1,6 tonne de déchets avait été ramassée.

Nouvelle opération de nettoyage du lagon à Arue (TNTV)

Ils devaient enlever des taramea du récif, des bénévoles et des pêcheurs ont plutôt ramené à terre des déchets. (Samedi 30, au matin), 80 personnes ont ainsi nettoyé le lagon de Arue. Environ 1 tonne contre 2,6 tonnes l'an dernier. Pneus, bouteilles, ferraille... Le lagon ne doit pas être une poubelle. (…) Au final, la récolte de déchets devrait quand même dépasser la tonne. C'est encourageant, mais cela montre encore que les gens continuent à polluer leur environnement, car tout se retrouve dans l'eau.

En guise de taramea, des bénévoles et des pêcheurs d'Arue ramènent des déchets (Polynésie 1ere)

Elle fait régulièrement partie du top 3 des communes les plus propres : Arue a remporté le Tortue d’Or 2020 vendredi. Elle est respectivement suivie des communes de Punaauia et Mahina. Un prix remis chaque année par Fenua Ma pour féliciter les communes qui trient le mieux leurs déchets. Il s’agit de la 16ème cérémonie. Chaque année, Fenua Ma récompense également les entreprises, établissements scolaires, hôtels et manifestations publiques en fonction de leur gestion des déchets.

Tri des déchets : Arue remporte la Tortue d’Or 2020 (TNTV)

 

Depuis trois semaines, des administrés de Punaauia ont constaté que leur surplus de déchets secs n'est plus collecté lorsqu'il n'entre pas dans le bac vert. (…) … là où l’incompréhension demeure, c’est qu’à la question « Sur quel site de tri les administrés peuvent-ils déposer leur surplus si vous ne les collectez pas ? », celle-ci (Ndlr. responsable du guichet unique) précise « qu’il n’y a plus de site depuis trois ans ». (…) Pour le président du syndicat Fenua Ma, Jules Ienfa, cette décision « n’a aucun sens ».

Punaauia - Ramassage des déchets secs : Les surplus plus collectés ? (La Dépêche)

Plus de renseignements sur le tri des déchets en Polynésie sur www.fenuama.pf

 

 

+ MANGAREVA: Dépollution des anciens sites militaires

Promesse faite par l'État, promesse tenue. Cela fait maintenant plus d'une semaine que le navire le Bougainville de la Marine nationale est À Rikitea pour une mission de dépollution. Depuis l'épisode des essais nucléaires de nombreux édifices et vestiges de cette époque sont restés à l'abandon.

Rikitea : les travaux de dépollution ont commencé (Polynésie 1ere)

 

Le Haut-commissaire Dominique Sorain et le contre-amiral Jean-Mathieu Rey étaient en visite aux Gambier, ce mardi (2 novembre). L’occasion notamment de constater l’avancée des travaux de nettoyage des anciens sites du CEP promis par Emmanuel Macron.

Le nettoyage des anciens sites du CEP continue (Radio 1)

Depuis mardi (26 octobre), une équipe militaire est à Rikitea afin de nettoyer onze sites utilisés pendant la période du CEP.
 
Lors de la dernière visite du haut-commissaire aux Gambier, la population de Mangareva avait évoqué son désir de faire évacuer les déchets restants du temps du CEP. Faisant écho en cela à la visite présidentielle d’Emmanuel Macron, en juillet dernier, qui avait annoncé le nettoyage des sites polynésiens utilisés pendant la période des essais nucléaires. Pour répondre à cette demande, le navire AR 22 a été chargé de cette mission aux Gambier. Avant son arrivée, la commune de Rikitea a pu répertorier onze sites environ à dépolluer. (…)   Les travaux se prolongeront une semaine après le départ du navire, et les déchets récoltés seront stockés et rapatriés à Papeete par des navires commerciaux.

La dépollution de Mangareva a débuté (Tahiti Infos)

Ainsi, ce sont onze tonnes de déchets métalliques pour un volume de 25 m3 qui ont été enlevés sur le motu de l’aéroport de Totegegie. À Taku, près de 200 m3 de béton, correspondant à d’anciennes dalles de maisons d’habitation, ont été enlevés sur le terrain d’un particulier. Le bâtiment de la Marine nationale « Le Bougainville », venu en support de l’opération, se chargera du rapatriement jusqu’à Papeete des matériaux métalliques retirés. (…) Le travail engagé se poursuivra sur les autres sites identifiés à Mangareva ainsi que dans les autres atolls au cours des semaines à venir.

Dépollution des terres datant du CEP: Macron l’a demandé, Sorain l’a fait (Tahiti News)

11 tonnes de déchets enlevés à Mangareva (La Dépêche)

Onze tonnes de déchets métalliques retirés de Mangareva (Tahiti Infos)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...