AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Certaines interventions, comme la participation au sommet international One Ocean Summit, ne peuvent être que du ressort du Pays. Mais le futur Plan Climat de la Polynésie française (PCPF) ne pourra qu’être favorisé par la mobilisation des acteurs locaux, des habitants et des entreprises. La représentation de la société civile, le Cesec, a été consultée pour donner son avis sur le projet de loi du pays portant composition et administration du domaine public, un secteur qui doit notamment intégrer la protection des littoraux. Quant aux associations de protection de l'environnement, elles peuvent devenir des partenaires sollicités à part entière pour le développement du fenua. C'est en tout cas ce qui est ressorti du premier séminaire organisé à leur intention, jeudi 9 décembre à la Présidence.

 

 

# Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de l’Agriculture, de l’économie bleue et du domaine, Tearii Te Moana Alpha, du ministre de la Culture et de l’environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et du sénateur de la Polynésie française, Teva Rohfritsch, s’est entretenu par visioconférence mardi (7 décembre), avec Olivier Poivre d’Arvor, ambassadeur français pour les pôles et envoyé spécial du Président de la République pour le One Ocean Summit. L’entretien a principalement porté sur (ce) sommet international consacré à la préservation des océans, qui se tiendra en février 2022 à Brest, à l’initiative du Président de la République, Emmanuel Macron. L’Ambassadeur a présenté les enjeux du sommet, événement majeur de la présidence française de l’Union européenne de 2022, pour la préservation et la gestion durable de l’environnement et des Océans.  Il a par ailleurs souligné l’importance de la Polynésie française pour l’espace maritime français puisque la zone économique exclusive polynésienne représente 45% de sa surface. Edouard Fritch et ses ministres ont ainsi pu rappeler la vision polynésienne de la gestion des Océans fondée sur le lien fondamental entre les Hommes et la Nature.

One Ocean Summit : Edouard Fritch s’entretient avec Olivier Poivre d’Arvor (TNTV)

 

# Le ministre en charge de l’Énergie a présenté au Conseil des ministres l’élaboration de la future stratégie climatique de la Polynésie française. Le Pays s’est engagé en 2015 dans la mise en œuvre d’un plan climat énergie 2015-2020 afin de réduire les consommations énergétiques, développer la production d’énergies renouvelables et s’adapter aux effets du changement climatique. Ce nouveau plan veut s'enrichir de l'échec du plan climat 2015-2020 qui prévoyait une baisse de 6,5% des émissions de gaz à effet de serre en Polynésie.... car les derniers constats traduisent une hausse de 7% des émissions. (…) Le futur PCPF devra contribuer à renforcer l’ambition et les objectifs climatiques de chaque schéma sectoriel existant. La réussite de cette démarche ne pourra qu’être favorisée par la mobilisation des acteurs locaux, des habitants et des entreprises. Pour impliquer le plus largement possible la population dans cette démarche et définir collectivement la stratégie climatique de la Polynésie française, le Pays invite le public à participer aux événements et ateliers qu’il va organiser dans les mois à venir.

Un Plan Climat 2022-2030 pour la Polynésie (TNTV)

 

# Le Conseil économique social environnemental et culturel (Cesec) a examiné et validé (mardi 7 décembre) un projet d’avis sur le projet de loi du pays portant composition et administration du domaine public en Polynésie française. (…) Il rappelle que le littoral en Polynésie française représente un espace privilégié où se rencontrent des enjeux de développement, de cohésion sociale et de valorisation du patrimoine naturel et culturel. (…) Le Cesec considère que les aménagements du littoral dans le cadre de projets économiques et de développement de la Polynésie française, notamment touristique, recouvrent des enjeux majeurs. Ils doivent s’inscrire dans la politique de valorisation et de protection des littoraux en Polynésie française, dans un effort de mise en cohérence des réglementations et de prospective.

L'aménagement du littoral au cœur du développement (La Dépêche)

 

# Un séminaire à destination des associations de protection de l’environnement a eu lieu (jeudi 9 décembre) à la Présidence. L’objectif de ce séminaire était de rencontrer les associations afin de les aider dans leur combat et en faire des partenaires du développement du fenua. Un représentant de l’agence française de développement (AFD) était sur place pour guider les associations dans leurs recherches de financements pour soutenir leurs actions. “Plutôt que d’être en rapport de force principalement et uniquement avec les associations de protection de la nature, l’idée, c’est d’en faire de vrais partenaires. Et pour que ce soit de vrais partenaires, il faut qu’on se rencontre, qu’on parle entre nous, et que les uns et les autres puissent dénoncer -voire même féliciter s’il faut le faire- les actions qui ne sont pas conformes à la protection de la nature. C’est l’objet de cette réunion aujourd’hui qui devrait produire à la fin un cahier sur lequel les doléances des uns et des autres seront inscrites, et vont servir à la rédaction d’un plan de protection de l’environnement du ministère de l’Environnement”, a déclaré Edouard Fritch, président du Pays.

Ouverture d’un séminaire avec les associations de protection de l’environnement (TNTV)

Une vingtaine d'associations ont participé au premier séminaire des associations de protection de l'environnement. Le premier séminaire des associations de protection de l’environnement s’est tenu (jeudi 9 décembre) à la présidence. Initié par le ministère de l’environnement et la Diren, cet événement marque un pas important pour les associations mais aussi pour le Pays. « Pour les associations, c’est l’occasion de découvrir les projets que le Pays est en train de mettre en place. Dans l’autre sens, c’est aussi très important pour le Pays d’avoir le retour d’expériences des associations, mais aussi de connaître les projets qu’elles souhaitent mener », explique Jerry Biret, conseiller technique du ministre.

Les associations et le Pays réunis autour de la politique environnementale (La Dépêche

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...