AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Petite revue de presse d'affaires en cours : Les commerces qui continuent d’écouler leurs stocks de sacs en plastique s’exposent à des sanctions ; travaux de désamiantage et de dépollution du terrain de l’ancien Comsup à Pirae: 190 tonnes de matériaux doivent être traités ; de fortes concentrations de polonium 210 décelées dans les bénitiers ; affaire du dégazage du thonier chinois Xin Shi Ji 203 au large de Pirae : une manche juridique de gagnée pour la Fape-Te Ora Naho ; enquête de commodo et incommodo ouverte pour le projet de future sphère de gaz géante sur le site de stockage de Fare Ute.


 

 

# (Le 2 février) une vingtaine d’entités ont assisté à une réunion au cours de laquelle le collectif Nana sac plastique a présenté le programme Hopoi, qui propose une labellisation des commerces engagés contre le plastique à usage unique. Malgré l’interdiction depuis le 1er janvier, qui avait été annoncée depuis 2020, certains commerces continuent d’écouler leurs stocks de sacs en plastique et s’exposent à des sanctions. (…) Depuis le début de cette démarche, le but du collectif est d’accompagner et cette réunion était une occasion supplémentaire de rappeler de quelles alternatives disposent les détaillants. (…) La réglementation va encore évoluer puisque les emballages à usage unique sont nombreux à ne pas être soumis à cette loi. Les barquettes en aluminium et pailles en plastique font actuellement l’objet d’une enquête du Pays.

Interdiction des sacs en plastique : un label pour les commerces qui jouent le jeu, des sanctions pour les autres (Radio 1)

 

# Les travaux de désamiantage et de dépollution du terrain de l’ancien Comsup à Pirae ont commencé hier. Après la visite de la CPS le matin pour contrôler les conditions de sécurité, impossible d’accéder au cœur du chantier pour des raisons de « secret industriel », dit l’entreprise 3DB. Cette première phase de dynamisation de l’ancien site militaire devrait se terminer en mai. La suite dépendra d’un financement de l’État en cours de négociation. (…) Le sujet est délicat : en tout, 190 tonnes de matériaux doivent être traités, d’après la commune. En comparaison, l’hôpital de Mama’o comprenait 70 tonnes de matériaux à dépolluer. La première phase des travaux dont les crédits sont déjà engagés représentent 200 millions de francs apportés par la mairie et 100 millions de francs par l’État et le Pays. Les travaux de désamiantage à effectuer ayant été sous-évalués, des négociations sont en cours pour un financement par l’État « toutes taxes comprises » dit Abel Temarii.

Désamiantage hors caméra à Pirae (Radio 1)

Trois ans après la rétrocession d’un domaine de 5 hectares, la commune de Mahina a enfin pu démarrer les travaux de dépollution. Une première étape avant la démolition des structures jadis occupées par le quartier général du CEA (Commissariat à l’énergie atomique), puis du RSMA. D’abord estimé à 200 millions, le coût des travaux a encore grimpé.

Mahina : Près de 300 millions de Fcfp pour dépolluer les anciens terrains militaires (TNTV)

 

# De fortes concentrations de polonium 210 décelées dans les bénitiers : cette information dévoilée dans le dernier bilan de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (I.R.S.N.) est passée inaperçue. Pourtant, elle pourrait présenter un risque radiologique pour les grands consommateurs de ce mollusque. L’étude sur le sujet se poursuit, mais ces premières révélations pourraient bouleverser certaines habitudes alimentaires.(…) “En France, la concentration du polonium dans les crustacés n’excède pas une valeur autour de 100 becquerels par kg (100 Bq/kg).“ En Polynésie, le laboratoire de l’IRSN a mesuré les concentrations du polonium 210 et plomb 210 dans les bénitiers en 2019-2020. Les prélèvements ont été effectués sur six îles. Les premiers résultats obtenus interpellent. “On s’est aperçu qu’on a souvent des valeurs supérieures à 100, en dehors de Tubuai où on a une valeur inférieure. On peut même arriver à des valeurs proches de 400 Bq/kg, soit quatre fois plus élevées” (ndlr : c’est le cas pour les échantillons prélevés à Mangareva) révèle le représentant de l’IRSN

De fortes concentrations de matières radioactives décelées dans les bénitiers (TNTV)

 

# Dans l'affaire du dégazage du thonier chinois Xin Shi Ji 203 au large de Pirae en 2019, la Cour de cassation a annulé la décision de la cour d'appel de Papeete qui avait refusé l'indemnisation d'un “préjudice écologique” à la Fape - Te Ora Naho.

C'est une bataille juridique de gagnée pour la Fédération des associations de protection de l'environnement (Fape) – Te Ora Naho. La semaine dernière, la Cour de cassation à Paris a partiellement annulé la décision de la cour d'appel de Papeete qui avait refusé de faire droit à sa demande de “préjudice écologique” dans l'affaire du dégazage en mer du thonier chinois Xin Shi Ji 203 au large de Pirae le 12 mai 2019.

Thonier chinois pollueur : le “préjudice écologique” sera réexaminé (Tahiti Infos)

 

# Le projet de future sphère de gaz géante de 5 500 mètres cubes sur le site de stockage de la Société de dépôt de gaz de pétrole liquéfiés, du groupe Gaz de Tahiti, avance avec quelques amendements de sécurité, destinés à répondre notamment aux inquiétudes du personnel des entreprises du Port autonome. L'enquête de commodo et incommodo ouverte jusqu'à jeudi à la mairie de Papeete dévoile les derniers détails du projet, mais les syndicats du Port dénoncent toujours le manque d'informations sur ce projet. (…) la sphère de 5 500 mètres sera bien réalisée “sous talus” car “correspondant à la meilleure technique actuellement disponible pour la protection thermique et mécanique des stockages de gaz liquéfiés sous pression et permettant de supprimer définitivement le risque de BLEVE* ”. 

* “L'ébullition-explosion”, ou BLEVE pour “boiling liquid expanding vapor explosion”

Le projet de sphère de gaz géante avance discrètement (Tahiti Infos)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...