AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

On retrouvera dans cette revue de presse sept événements passés présents ou à venir visant à renforcer la dynamique éco-durable du fenua : la parution de la deuxième édition du magazine annuel de la FAPE « 50 solutions pour un Fenua Durable » ; l’économie circulaire en action avec l'atelier collaboratif de réparation Tātā'i ; une exposition baptisée « Insolite corail » à la CCISM ; le retour du Village de l’alimentation et de l’innovation (VAI) ; un séminaire d’intelligence collective avec l’Adie Polynésie ; le séminaire des porteurs de projet du dispositif Mouv’outremer ; la publication du rapport d'impact de Coral Gardeners.

 

# (En exclusivité... la presse va bientôt en parler ! ) La deuxième édition du magazine annuel « 50 solutions pour un Fenua Durable », édité par la FAPE Te Ora Naho vient de sortir de l’imprimerie. Répertoriant 50 projets polynésiens en faveur de la protection de l'environnement et du développement durable, il est déjà disponible dans une quinzaine de points de vente partenaires :

Papeete : Art'griculture ; Librairie Klima ; Le KIOSK Tahiti ; Tahitian Move ; Natureland Tahiti ; Épicerie ECO Vrac ; Natural Shop Tahiti ; Bio Pacifique ; ARAKA

Punaauia : Librairie Le Petit Prince - Galerie Carrefour Punaauia ; Tahiti International School - TIS

Taravao : - Manu-SOP

Moorea : - Te Fare Natura - L'écomusée ; - Le Ma'a dans le Bocal

D'autres points de vente vont suivre, notamment à Raiatea: restez connectés !

Pour rappel : des exemplaires de la 1ère édition du magazine sont encore disponibles au bureau de la FAPE

 

# Samedi (12 mars) s'est déroulé, à Tiputa, l'atelier collaboratif de réparation Tātā'i. Cette opération, organisée par l'association Tia'i fenua et le collectif Nana sac plastique, a pour objectif de réparer des objets, plutôt que de les jeter, et apprendre à le faire soi-même. Une journée de réparation avait déjà été organisée à Avatoru, en janvier dernier. (…) "Notre objectif est de réparer les objets en panne, mais aussi de former la population pour qu’elle soit plus autonome dans la réparation. Tout ça, dans le but d’éviter de jeter à chaque fois et de devoir racheter…’’ (…), confie la présidente de l’association, Moea Pereyre. Durant cette journée, l'opération Tātā’i a permis qu'environ 115 kg de déchets ne se retrouvent pas dans nos décharges. L’association ne compte pas s’arrêter là et souhaite étendre son programme Tātā’i sur d’autres îles.

Rangiroa : les acteurs de la récup à l'action (Tahiti Infos)

Plus d'information : Page Facebook Tātā'i, les ateliers collaboratifs de réparation

 

# Le corail comme vous ne l'avez jamais vu ! Une exposition baptisée « Insolite corail » aura lieu à la CCISM du 29 mars au 1er avril. 15 photos sous-marines insolites seront exposées. L’exposition est organisée par l’Institut des Récifs Coralliens du Pacifique, en partenariat avec l’écomusée Te Fare Natura, le Criobe, la CCISM et l’Ecole de commerce de Tahiti, l’hôtel Sofitel Kia Ora de Moorea, le club de plongée Ia Ora diving et la société Aquaservices.

Le corail au coeur d’une exposition à la CCISM (TNTV)

L'occasion pour les retardataires de pouvoir admirer les photos lauréates du concours organisé par l'Institut des Récifs Coralliens du Pacifique (IRCP) organisé en 2021*. Le travail des photographes montre aussi bien des organismes peu observés que des moments rares tels que la ponte des coraux. L'occasion pour le public de porter un regard nouveau sur la diversité biologique des fonds marins en Polynésie.

L’exposition Insolite Corail invitée à Tahiti (Tahiti Infos)

Des ateliers sont proposés par le CRIOBE, la Polynésienne des eaux et l’écomusée Te Fare Natura pour les scolaires et le public mercredi 30 mars.

A la découverte des récifs coralliens (Polynésie 1ère)

* Pour rappel, le dossier de presse de 2021 : INSOLITE CORAIL sous l’œil des photographes (Ircp.pf)

 

 

# Manihi Lefoc a grandi à Raiatea. Elle est consultante en alimentation-santé et gérante de la société Asae Conseil (Agir pour la santé et l'avenir de nos enfants). Titulaire d'un master en Sociologie de l’Alimentation, Manihi Lefoc œuvre, depuis 2007 au fenua, pour une alimentation plus raisonnée. Elle organise cette année son troisième Village de l’alimentation et de l’innovation (VAI) (qui) s'intéresse cette année à l'alimentation de demain. Cette nouvelle édition, reportée à deux reprises en raison de la situation sanitaire aura lieu du 30 mars au 1er avril. Pendant ce temps, le programme du village a évolué. "Le Covid nous a rappelé différentes choses, il nous a ramené à l’essentiel, à ce qui nous importait vraiment."

Manihi Lefoc revient avec une 3e édition du VAI (Tahiti Infos)

Que mangerons-nous demain ? Et comment ? C'est le thème de la 3e édition du Village de l'alimentation et de l'innovation qui aura lieu du 31 mars au 3 avril à la Maison de la culture. Des ateliers, stands, conférences et projections durant quatre jours à la Maison de la culture à Papeete : le Village de l’alimentation et de l’innovation est l’occasion pour le grand public de s’informer et pour les porteurs de projets et différents acteurs, d’échanger. Pour cette troisième édition de l’événement, l’accent est mis sur l’alimentation de demain.

La consommation de demain au coeur du 3e Village de de l’alimentation et de l’innovation (TNTV) actualisé le 19/03/22

 

  Attention : Le V.A.I se déroule du 31 mars au 3 avril inclus et non du 30 mars au 1er avril comme indiqué par erreur dans un article (voir le programme général 2022) actualisé le 29/3

 

# À la fin du mois de mars, un hackhaton solidaire sera organisé sur le territoire par Big Bloom. Il s’agit d’un séminaire d’intelligence collective au cours duquel les participants travaillent en équipes mixtes sur le défi stratégique d’une association. Le premier événement sera au service de l’Adie. Les hackahtons de Big Bloom rassemblent des managers, cadres, dirigeants autour d’un défi stratégique d’intérêt général. L’initiative est au service d’une association, d’une organisation non gouvernementale en lien avec des problématiques variées : handicap, environnement, insertion, condition féminine, enfance, solidarité. "C’est du design thinking", résume Karine Le Flanchec, représentante de Big Bloom en Polynésie. Elle organise le premier événement sur le territoire, le 30 et 31 mars, au service de l’Adie. Le défi sera dévoilé le Jour J.

Un hackhaton solidaire pour l'Adie (Tahiti Infos)

 

 

# Le dispositif Mouv’outremer, lancé par le ministère des Outre-mer en mai 2020, est destiné à accompagner les porteurs de projets de transition écologique, économique ou sociale. Pour la première fois, 20 projets ont été sélectionnés au fenua. 40 personnes ont été retenues dans le Pacifique, pour cette troisième édition de Mouv-Outremer, dont 20 en Polynésie française. Leurs projets portent sur des sujets variés comme la permaculture avec la création d’un logiciel ludique pour convertir un espace en culture, la valorisation des déchets avec la création d’un kit permettant aux populations insulaires de composter leurs biodéchets et de développer l’autosuffisance alimentaire, la sensibilisation à la protection de l’océan, la création d’une « ressourcerie » à Rangiroa, la promotion d’une mobilité durable… (…) Les porteurs de projet se retrouveront la semaine du 25 avril 2022 à l’occasion d’un second séminaire, avant la remise des mémoires puis des certificats à la fin du semestre.

Mouv’outremer : 20 projets pour un « futur durable » accompagnés au fenua (Radio 1)

Mouv’outremer est un programme d’accompagnement des acteurs engagés dans la construction de projets de transition durable en Polynésie française et dans les territoires ultramarins. (…) Mise en œuvre par l’Agence française de développement, cette formation de 4 mois est certifiante, gratuite et accessible à tous.

Mouv’outremer : 20 projets polynésiens sélectionnés pour un programme d’accompagnement (TNTV)

 

 

# La société Coral Gardeners, qui œuvre pour la reconstruction des récifs coralliens du fenua, vient de publier son rapport d'impact concernant l'année 2021. Un bilan qui a, sur tous les fronts, largement dépassé les espérances de l'équipe. Des résultats désormais reconnus dans le monde entier, et annonciateurs de grandes choses pour les années à venir. C'est une année plus que bien remplie qui s'est achevée pour les membres activistes de l'association Coral Gardeners. Né en 2017 à Moorea, le collectif qui était au départ un petit groupe de jeunes de l'île sœur de Tahiti est rapidement devenu international, aujourd'hui composé de scientifiques, d'ingénieurs, de créateurs et de communicants, qui œuvrent d'une façon plurielle et sans relâche à la conservation des récifs coralliens.

2021, année folle pour Coral Gardeners (Tahiti Infos)

 

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...