AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Il est important de penser à économiser les ressources car la raréfaction des matières premières faisant ravage, on doit assurer une production constante mais écologique. Le recyclage et le développement durable vont donc de pair. Cela peut se décliner de plusieurs manières. Trois exemples nous en sont donnés dans l’actualité : un trimaran entièrement recyclé de passage à Tahiti ; le premier biovateur, ou biocomposteur, inauguré à Papeari, permettant de produire un engrais bio ; la mouche “soldat noir” comme activateur de recyclage organique de déchets fait l'objet d'une thèse de doctorat.

 

 

# Romain Pilliard et Christophe Colaris sont arrivés mardi (5 avril) à Papeete, à bord du trimaran Use It Again! by Extia. Ce bateau, construit en 2005 pour Ellen MacArthur, puis abandonné, a été racheté par Romain Pilliard et sa femme, Aurélie, pour promouvoir une voie plus écologique. L’histoire a commencé en 2003 pour ce bateau, mais ce n’est que 13 années plus tard qu’il croise la route de Romain et Aurélie Pilliard. Construit pour la navigatrice Ellen MacArthur, qui battra le record du Tour du monde en 2005 avec lui, ce magnifique trimaran a ensuite été laissé à l’abandon sur un quai de Brest. Quand ils entendent parler de lui, le couple Pilliard monte un projet : rénover le trimaran, le retaper et assurer sa maintenance par l’économie circulaire, en utilisant un maximum de matériaux de récupération, et partir sur les mers pour promouvoir l’écologie.

Use It Again : le recyclage au service de la performance (Radio 1)

Le navire a traversé l’océan Pacifique, partant de Ushuaia le 16 mars pour rejoindre Papeete, puis il traversera l’océan Indien vers Cape Town et enfin rejoindra Lorient en remontant l’océan Atlantique. Ces traversées ont pour objectif d’alerter le grand public de l’urgence de modifier nos modes de consommation, de montrer qu’un projet performant peut s’intégrer dans une économie circulaire et de donner la parole aux initiatives de cette économie circulaire.

Un trimaran entièrement recyclé à quai à Punaauia (Radio 1)

C'est un bateau exceptionnel qui a fait son entrée ce matin (mardi 5 avril) dans la baie de Matavai, le trimaran Use it again ! L'ancien voilier de 23 mètres appartenait à la navigatrice Ellen Mac Arthur. Son nouveau propriétaire a décidé de le reconditionner entièrement et de battre le record du tour du monde à l'envers. Après une avarie à Ushuaia, il doit renoncer au record mais continue son voyage.

Tentative de tour du monde à l'envers avortée : le "Use it again" en escale à Tahiti (Polynésie 1ère)

Accueil chaleureux et marquisien de rigueur, mardi, sur le quai des yachts de la marina Taina pour l'arrivée de l'un des cinq trimarans les plus rapides du monde, le Use it again, barré par Romain Pilliard. Après avoir subi une avarie dans les eaux tourmentées du Cap Horn, le bateau a donc rejoint Tahiti et doit poursuivre son tour du monde d'est en ouest destiné à promouvoir l'économie circulaire et la préservation des océans et du climat.

Use it again : un bolide à Tahiti (Tahiti Infos)

Le projet Use It again, c’est le défi du navigateur Romain Pilliard. Le bateau est parti de Lorient en France le 4 janvier, pour tenter de battre le record du tour du monde à l’envers, sans escale. Mais une casse au large du Cap Horn a mis fin au défi sportif. L’aventure se poursuit cependant pour boucler ce tour du monde et mettre en avant les principes de l’économie circulaire.

Use It Again, le trimaran recyclé pour un tour du monde à l’envers, en escale à Tahiti (TNTV)

 

 

# Le premier biovateur a été inauguré mardi à Teva i Uta, à Papeari, sur le domaine agricole familial de Jean-Baptiste Tavanae, en présence du maire de la commune, Tearii Alpha et du président de la Chambre d’agriculture, Thomas Moutame. Ce composteur de déchets verts et animaliers, permet de produire un engrais bio, une piste à développer pour toutes les îles de Polynésie.

Le biovateur, cercle vertueux pour les pehu (Tahiti Infos)

Un biocomposteur est en phase de test à Papeari pour réduire, voire arrêter, l’importation d’engrais chimiques et passer à une culture plus saine.Il s’agit d’une
alternative qui a déjà fait ses preuves au Canada depuis une quarantaine d’années. Une combinaison entre déchets de poissons et déchets verts qui donne un engrais 100% bio, explique-t-on sur place.
AGRICULTURE - Un projet mené par une société privée et la Chambre d’Agriculture : Un biocomposteur en phase de test à Papeari (La Dépêche 7 avril p.19)

 

 

# (…) Jade Tetohu a reçu, jeudi 24 mars dernier, le premier prix du jury pour le concours de “Ma thèse en 180 secondes”. Pour ce concours, chapeauté par le CNRS, les doctorants ont trois minutes pour vulgariser leur travail de thèse, avec une éloquence souvent teintée d'humour et convaincre de l'intérêt de ce travail. (…) Pour sa thèse, effectuée dans le cadre d'un partenariat public-privé, Jade Tetohu étudie une larve de mouche, celle de la mouche “soldat noir”, Hermetia Illucens de son nom savant. Cette larve a la particularité de pouvoir se nourrir de déchets organiques agro-alimentaires et à son tour servir d'apport alimentaire pour l'élevage. Elle ouvre donc des possibilités de recyclage organique de déchets qui n'ont pour l'instant pas de processus de traitement spécifiques, comme certains de l'élevage aquacole ou encore ceux des cantines.

Jade Tetohu, primée pour sa thèse sur le recyclage alimentaire (Tahiti Infos)

Jade Tetohu, jeune Polynésienne en troisième année de thèse travaille sur la production industrielle de larves de mouche soldat noires afin de valoriser les déchets agricoles et offrir une autre alternative à l’alimentation animale. Présente en Polynésie depuis plus d’un siècle, cette mouche est l’amie des jardiniers et ne représente aucune menace pour notre environnement.

Une Polynésienne étudie des larves de mouches pour valoriser les déchets et l’alimentation animale (TNTV)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...