AvA-infos

Le travail de recherche de Sana Benayad, jeune doctorante en biologie, a été remarqué au titre de "meilleur poster" des Doctoriales 2015. Sa thèse : "L'étude du potentiel pharmacologique de substances naturelles d'origine terrestre de Polynésie française".

 

Son travail a notamment porté sur deux plantes endémiques, roa et opuopu qui ont montré une activité potentielle contre le diabète, deuxième maladie chronique en Polynésie française après l'hypertension artérielle. Elle a soumis ces plantes à des tests biologiques  et exercé un travail de recherche des molécules responsables de cette activité. Puis elle a engagé une phase de "valorisation" pour rassembler les résultats de sa recherche en vue de médicaments, de tisanes ou de compléments alimentaires. Un travail qui pourrait être à même de compléter la démarche engagée autour d'un cycle de séminaires sur les plantes médicinales, débuté en mars dernier dans la vallée de Papenoo

 

Lire l'article de La Dépêche de Tahiti : Les ressources naturelles au service de la santé (édition papier du 12 mai page 15).

 

voir la vidéo dans le Journal de 19h du 5 mai sur Polynesie.la1ere