AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Sur les 39 oiseaux terrestres nicheurs que compte la Polynésie française, 29 sont endémiques de la Polynésie française ou orientale. Sur ce nombre, 20 sont menacés de disparition et classés selon les critères de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) soit en danger critique d'extinction pour 6 d'entre eux, en danger pour 7 autres et 7 sont vulnérables à l'extinction.

 

Cette diversité unique est très fragile mais elle contribue à l’originalité et à la beauté de notre Pays, indique le communiqué du conseil des ministres du 19 août. La présence de ces oiseaux, outre le patrimoine biologique qu’ils représentent, est un atout touristique qui prend de plus en plus d’importance avec le développement de l’écotourisme et du « birdwatching », activité qui consiste à observer les oiseaux des sites visités et à les photographier. Mais la plupart de ces oiseaux sont victimes d'une ou de plusieurs espèces exotiques, tant animales que végétales, devenues envahissantes. Afin de contribuer aux actions menées pour la protection de ces espèces, la Polynésie française soutient depuis plusieurs années les actions de la Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu », notamment pour son programme de conservation concernant : les Monarques de Tahiti et de Fatu Hiva en danger critique d’extinction mais dont les populations, après avoir enregistré un déclin dramatique, sont en cours de redressement ; et la Gallicolombe erythroptère, dont on connaît seulement trois populations et dont les effectifs sont d’environ 100 individus.

- (lire l’article Une majorité d’oiseaux endémiques menacée de disparition sur Tahiti News). 

 

Des chiens anti-rats pour l’association Manu

 

Afin de mener à bien certaines de ses actions de protection de la faune aviaire, l'association Manu a récemment réceptionné deux chiens détecteurs de rats. Fraîchement débarqués de Nouvelle-Zélande, ils serviront à protéger quatre espèces d'oiseaux endémiques à Uahuka (Marquises) et Rimatara (Australes). 

- Voir la vidéo sur TNTV

Lire aussi Des chiens détecteurs de rats pour sauver les oiseaux du fenua 

 

Pour en savoir plus sur l’association Manu : Depuis 25 ans Manu protège les oiseaux de Polynésie, sur Tahiti Infos.  

À noter que vient d'être publié un livre sur le Monarque de Tahiti, le premier d’une nouvelle collection « Te manu o te fenua » , aux éditions Haere Po, en Littérature Jeunesse.

Site Internet : www.manu.pf  
Page Facebook : Manu-SOP

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...