AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Nous sommes en pleine saison chaude et, cette année en Polynésie française, celle-ci s'avère d'une tendance plus élevée que les normales saisonnières, au moins dans les îles de la Société. 2015 s’est aussi avérée en France la 3e année la plus chaude depuis 1900. Est-ce le signe indubitable du changement climatique ?

 

L’année 2015 a établi un record planétaire de chaleur : record de chaleur à New York pour Noël, douceur anormale sur l'Arctique, plus de 0 degré au Pôle Nord, etc., etc… « Tout cela est l’avant-première d’un futur possible ! » a dit le président américain à propos de ce qui se produit en Alaska. L’année 2015 est clairement surdéterminée par un phénomène El Niño aussi exceptionnel que celui de 1997-1998. Un autre record, celui de la concentration de gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère, est en passe d’être battu, en atteignant 400 parties par million (nombre de molécules de CO2 par rapport aux molécules d’air, ou ppm). Est-ce un seuil symbolique ?

 

L’augmentation de la température planétaire pourrait dépasser les 3 °C

 

Bref, le réchauffement climatique s’impose comme une réalité. Après l’effet ‘com’ de la COP21, celui-ci est-il pour autant pris en compte par les décideurs ? Les engagements actuels des États conduiront à relâcher dans l’atmosphère environ 35 % de gaz à effet de serre en trop en 2030. Pour rester sur une trajectoire de 2 °C, l’effort mondial de réduction des émissions devrait être, d’ici là, deux fois plus important que ce à quoi les pays se sont engagés. Le prochain rendez-vous au programme des 196 délégations de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) est la cérémonie de signature de l’accord de Paris, le 22 avril 2016. A compter de cette date, l’accord ne pourra entrer en vigueur que s’il fait l’objet d’une procédure de ratification, acceptation, approbation ou adhésion par au moins 55 parties à la Convention-cadre, représentant au moins 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. En mai devrait intervenir une autre étape, la mise en place du groupe de travail chargé de réfléchir aux modalités de mise en œuvre du texte adopté au Bourget. Marrakech va livrer aussi quelques indices sur les contributions nationales de réduction des émissions de gaz à effet de serre annoncées jusqu’ici par 187 des 195 pays, indique le quotidien Le Monde.

L’accord de Paris reporte à 2025 la première révision à la hausse de ces contributions, alors que l’urgence climatique impose des points d’étape beaucoup plus rapprochés. Un état des lieux partiel est programmé en 2018 seulement, l’année où le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) doit présenter un nouveau rapport sur les conséquences d’un réchauffement supérieur à 1,5 °C par rapport au niveau préindustriel. Sur la base des contributions nationales actuelles, l’augmentation de la température planétaire pourrait dépasser les 3 °C. 

 

Lire sur Tahiti Infos : Météo : Il fait chaud et c'est vrai ! / 2015: 3e année la plus chaude depuis 1900 en France

Lire et voir sur TNTV : El Niño : les conséquences sur les coraux

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...