AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Début avril, se sont tenues à Hao des réunions d'information visant à vulgariser l'étude d'impact environnemental concernant le projet de ferme aquacole. Mais cette étude ne s'intéresse qu'aux installations de l'usine construite à terre. Toute la partie sur l'élevage des poissons dans le lagon n'apparait absolument pas. Le Président Édouard Fritch est  néanmoins parti à Shangaï pour discuter business avec les Chinois…

 

150 milliards de Fcfp d'investissement, 50 000 tonnes de poissons élevés dans le lagon de Hao… Le projet est d'envergure mais quid de l'aspect environnemental ?  L'étude d'impact - dont la consultation publique était ouverte jusqu'au 15 avril - ne s'intéresse qu'aux installations de l'usine construite à terre, explique Tahiti Infos. "Toute la partie sur l'élevage des poissons dans le lagon pour leur grossissement jusqu'à leur taille adulte, dans cages flottantes, n'apparait absolument pas dans cette étude d'impact puisque cette partie du projet est sous-traitée en quelque sorte aux aquaculteurs polynésiens qui assureront le grossissement des poissons dans des fermes aquacoles installées dans le lagon. En effet, l'occupation du domaine public maritime est exclusivement réservée à des résidents locaux. (…) Il apparait surtout à la lecture de l'étude d'impact sur l'environnement que la Polynésie française manque de cadres réglementaire et juridique sur l'aquaculture".

- Hao : l'étude d'impact livrée, l'enquête publique démarre (Tahiti Infos) 

- Ferme aquacole: Une réunion d'information pour informer les habitants (Tahiti Infos)

  

Mais à Tahiti, quasiment personne n'est s'est s'intéressé de près à l'étude effectuée. Il faut dire que si l'accès au service de l'urbanisme était public, le journaliste de Tahiti Infos avoue avoir eu beaucoup de mal à consulter ce document…

- Les impacts environnementaux du complexe de Hao ne mobilisent pas les foules

Le projet a pourtant de quoi susciter des interrogations : Cinquante-six mille six cents mètres carrés de bassins extérieurs sont prévus pour accueillir les juvéniles avant qu’ils se soient reversés dans d’autres bassins, dans le lagon. Lire La ferme aquacole de Hao poursuit sa route (La Dépêche de Tahiti)

Mais business is business… Le président du Pays, accompagné d'une délégation resserrée de techniciens est parti à la mi-avril en Chine pour rencontrer les responsables du groupe Tian Rui. Avec les investisseurs chinois de Tahiti Nui Ocean Foods, chez eux à Shanghai, les discussions vont porter sur les points encore flous de ce vaste complexe d'aquaculture.

L'avenir du projet de Hao au cœur de discussions à Shanghai (Tahiti Infos) 

Dernières négociations pour le projet aquacole de Hao (Polynésie 1ère)

Ferme aquacole de Hao : Édouard Fritch en déplacement à Shangaï (La Dépêche de Tahiti)

Selon un communiqué de la Présidence, Tian Rui International "souhaite que le projet de Hao soit un modèle en matière de développement durable dans le secteur de l’économie bleue'.

A Shanghai, un point sur le projet de ferme aquacole de Hao

Pour rappel, l'article de AvA Infos = Hao : du plutonium sur l’atoll où est prévue une ferme aquacole chinoise

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...