AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

 

Les « importations sauvages » de fleurs peuvent entraîner des conséquences graves pour l'avenir de l'horticulture en Polynésie française. Elles peuvent être vecteurs de maladies bactériennes et virales qui n'existent pas en Polynésie. Parallèlement, le Tiare Apetahi est en danger de disparition…

 

Le ministère de l'Environnement a posté début avril sur les réseaux sociaux une publication annonçant la saisie de plus de 3000 plants interdits à l’importation (orchidées, oiseaux de paradis, anthuriums, gingembre, palmiers, citrus …) en précisant que « ces plantes peuvent être porteuses de maladies graves comme le Banana Bunchy Top Virus ou des maladies sur les citrons et mettre en danger la production agricole de notre fenua".

Saisie historique de plantes interdites à l'importation  (Tahiti Infos)

3 500 plantes saisies et incinérées (TNTV)

Tahiti infestée par le Banana Bunchy top virus (Radio 1)

 

Parallèlement, sans toutefois qu’il y ait une relation de cause à effet,  les menaces d’extinction d’un arbuste endémique unique au monde, le Tiare Apetahi de Raiatea, sont toujours aussi réelles du fait de récoltes abusives de ses fleurs par les promeneurs et les braconniers

- Le tiare apetahi, emblème de Raiatea, risque de disparaître (Polynésie 1ere)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...