AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Question traitement des déchets, le « paradis » sur terre qu’est Tahiti et ses îles souffre de bien des maux. À Tahiti, Moorea, Rangiroa et Raivavae… il y a encore du travail en perspective. Des associations se mobilisent mais l’incivilité des habitants est pointée du doigt. L’insuffisance des infrastructures – notamment aux Tuamotu - doit aussi être relevée…

Un nettoyage de la baie de Vaitupa a été organisé  en amont et en préparation de la quatorzième édition des « Tefana Water Days », sur le remblai de Motu Ovini, à Faa’a

+ EN BREF - l'AS Tefana organise un nettoyage de la baie de Vaitupa (Tahiti Infos)

On se rend compte, après 8 ans sur ces zones, que les déchets restent. L'an dernier on a ramassé 9 tonnes, cette année, je n'ai pas encore le chiffre mais il devrait se rapprocher de celui de l'an dernier" déplore l'organisateur.

+ La 12ème édition des Tefana water days : c'est maintenant! (TNTV) 

On s’est aussi mobilisé à Moorea

Chaque année depuis trois ans, l’association Te mafatu Ora et Teavaro Rava’ai organisent le premier samedi du mois d’octobre une opération de protection environnementale. Ce qui se traduit généralement par le nettoyage des berges, des bords de route, parfois-même du lagon, et de l’intérieur des vallées du secteur de Vaiare et Teavaro. Pour cette nouvelle opération qui s’est déroulée le samedi 6 octobre trois autres associations se sont jointes au groupe organisateur, à savoir Ia Maitai to’u Aroa, Moorea biodiversité et A Fa’atura to’u fenua. Soit un total d’une trentaine de personnes à forte motivation réunies pour l’occasion. (…) En l’espace de deux heures (8h à 10h) l’ensemble de ces bénévoles, enfants et adultes, a pu récupérer environ 14 mètres cubes de déchets en tout genre, y compris de nombreux encombrants. (…) Cette année, la population a en partie joué le jeu en aidant les associations à récupérer les encombrants enfouis dans la végétation environnante et en profiter pour faire un peu de ménage chez eux et par là-même, participer à cette opération « je protège mon fenua ».

À signaler quand même (!) que tout ce qui a été récupéré samedi à Vaiare dans la nature aurait pu être déposé préalablement à la déchèterie de Temae située à moins de 5km et qui est ouverte au public tous les jours. Prochaine action de te mafatu ora et Teavaro rava’ai, le 5 octobre 2019.

+ Opération nettoyage de grande ampleur à Vaiare (La Dépêche)

À Rangiroa et à Raivavae…

- À Rangiroa, le dépotoir « officiel » de la commune, situé juste derrière la mairie de Avatoru, fait peser de lourds risques de pollution sur la lentille d’eau de l’atoll. Le maire semble résigné par une situation qui dure « depuis des années » et les services de l’environnement regrettent le manque de moyens pour contrôler et gérer les déchets dans certaines îles éloignées.

+ L’insoluble problème des déchets à Rangiroa (Radio 1)

La protection de l’environnement est néanmoins un sujet qui mobilise les habitants de l’île. Sur l’atoll le plus visité de Polynésie (Rangiroa), les acteurs du tourisme travaillent main dans la main avec la commune. Tous les trois mois, excursionnistes, hôtels et pensions de famille organisent des ramassages de déchets. 

- Raivavae doit aussi faire face au problème des déchets. Depuis un an et demi, les 900 habitants de cette île des Australes ont pris l’habitude de trier et cela grâce aux efforts des agents de la commune. Certains d’entre eux, très impliqués dans ce combat, n’hésitent pas à faire du porte-à-porte si nécessaire.

Malheureusement, une grande partie des déchets de Raivavae est enfouie dans le sol. La mairie a donc pour projet l’acquisition d’un terrain afin d’y établir un dépotoir minimisé, adapté à l’île, pour y stocker les déchets broyés. Elle est en attente d’une étude de sol avant de passer à la pratique.

+ Vidéo - À Raivavae et Rangiroa, l’environnement mobilise les habitants (TNTV)

En savoir plus : Vidéo – Que deviennent nos déchets ? (TNTV)  / Le traitement des eaux usées expliqué aux enfants (TNTV)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...