AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Les grands projets structurants ont vocation à permettre le développement du Pays. Quel sera leur impact écologique ? Vont-ils dans le sens de la transition énergétique qui s’impose désormais aux décideurs ? Certains projets inquiètent aussi la population et mobilisent l'opposition d'associations. Retour sur les dossiers d'aménagement, de transport et d'énergie évoqués en avril dans les médias.

Le Comité de pilotage du Schéma d’Aménagement Général (SAGE) de la Polynésie française a pris connaissance du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) du Pays et de sa déclinaison par archipel. Selon un communiqué du gouvernement : « la préservation de l’environnement, la lutte contre les pollutions, la transition énergétique, les déplacements, vont faire l’objet de politiques innovantes et résolument tournées vers l’avenir ». Intention louable…dont la mise en application est attendue avec intérêt. (TNTV)

SAGE: présentation des grands projets structurants, par archipel, pour les vingt prochaines années (Tahiti News)

 

Autres projets d’aménagement à suivre…

La Polynésie française et l’Ademe lancent un appel à projets qui s’adresse aux acteurs privés comme publics pour les inciter à développer la production renouvelable de chaleur. Objectif : diminuer leur dépendance aux hydrocarbures.

Un appel à projets pour développer la production renouvelable de chaleur en Polynésie (TNTV)

La lenteur de mise en route du projet de ferme aquacole, toujours en pointillé, inquiète le maire de Hao qui veut quand même y croire: "pour moi ce projet doit aller à son terme, il faut qu’il continue, il faut qu’il aboutisse. Ça fait quand même cinq ans qu’on bosse et qu’on y croit, et ça fait 20 ans qu’on espère que le développement des Tuamotu se fasse."

Ferme aquacole de Hao : pour le maire, "ce projet doit aller à son terme" (TNTV)

Selon le président Fritch, l'investisseur chinois pour la ferme aquacole de Hao "a réaffirmé sa détermination à réaliser ce projet. Il nous a indiqué que le projet va entrer en phase de travaux dans les prochaines semaines." Mais quid de l'impact environnemental, pour lequel rêgne encore le plus grand flou ?

Village tahitien, ferme aquacole, investissements... les annonces d'Edouard Fritch (TNTV)

Quant au projet de "Village tahitien", TNAD  a confirmé le lancement prochain des appels d’offres pour les opérations de maitrise d’oeuvre puis de réalisation des travaux de dépôts des matériaux et de réalisation des remblais pour l’aménagement de la zone côtière du futur chantier. Une réalisation de remblais qui a fait couler de l'encre en son temps, quant à leur impact environnemental...

“Village Tahitien”: plus qu’un complexe hôtelier, un projet touristique global (Tahiti News)

 

Le président du Pays a également annoncé aux représentants, à l'Assemblée de la Polynésie française, "le lancement, cette année, des études pour la route des Coteaux. Cette route d’une longueur d’un peu plus de 5 kilomètres sera située sur les hauteurs des communes de Papeete, Faa’a et Punaauia à une altitude de 300 à 400 m et reliera la route de Tipaerui à la route de Saint-Hilaire puis au lotissement Miri avec jonction au rond-point de la mairie de Punaauia."

Mise en service de la Route des coteaux en 2024 (Tahiti News)

À Moorea, une enquête publique est ouverte depuis le mois de février pour la révision du PGEM, le Plan de gestion de l'espace maritime. Un commissaire-enquêteur a recueilli les doléances des habitants du 12 au 27 avril. Une réunion publique a été organisé le 23 pour que la population fasse part de ses propositions..  

PGEM Moorea : "on veut l'avis de la population" (Polynésie 1ere)

À Moorea toujours, le domaine public d’Opunohu regroupe aujourd’hui plusieurs types d’activités qui relèvent de la culture, de l’économie, du tourisme, du sport ou encore de l’éducation. La fréquentation annuelle de la vallée est estimée à 80 000 personnes avec à la fois des résidents de Moorea, mais aussi des personnes provenant principalement de Tahiti et des visiteurs étrangers. C’est donc une vallée très fréquentée qui nécessite notamment une vigilance environnementale afin que les différents activités qui s’y déroulent puissent continuer à coexister en harmonie au sein de cette vallée de 1 500 ha. Une visite gouvernementale a été entreprise, début avril, en présence de représentants à l’Assemblée pour évaluer les potentialités de ce site.

Le site d’Opunohu-Moorea et ses diverses potentialités (Tahiti News)

La commune de Bora Bora mène actuellement une étude sur sa stratégie de développement en matière de transition énergétique, en partenariat avec le bureau d’étude Akuoenergy. Il est notamment question d'installer à moyen terme un site de production d’énergie solaire en forme de serre et de couverture au-dessus de productions agricoles et aquacoles et, dans une seconde phase, de mettre en place la production d’électricité et d’eau désalinisée via le système d’énergie thermique des mers (OTEC) Onshore (1 MW) ainsi qu’un système de climatisation pour l’aérogare de l’île. Ces projets se réaliseront sur les îlots, dont le motu Mute, qui accueille l’aéroport de Bora Bora.

Des actions innovantes en matière environnementale à Bora Bora (La Dépêche)

 

Habitat

+ Innovations dans l'urbanisation de la capitale.La climatisation par eau froide des profondeurs qui équipe déjà des hôtels (Tetiaroa et Bora Bora) et qui est prévue pour l'hôpital pourrait avoir une application à l'échelle d'un quartier de la ville. 

Le Pays envisage pour Papeete la climatisation marine (La Dépêche)

Le Pays veut un grand Swac à Papeete (Radio 1)

+ La ville de Papeete va progressivement changer de visage et de dimension. Les immeubles de grande hauteur, longtemps interdits, sont désormais autorisés dans la capitale. Faute de place à l'horizontal, la verticalité est une solution. Un projet de "loi de pays", en ce sens, a été adopté par les 53 représentants de l'Assemblée de la Polynésie française.

Les immeubles de grande hauteur pourront voir le jour (TNTV)

Les immeubles de grande hauteur autorisés au fenua (Tahiti Infos) 

Bientôt des "gratte-ciels" à Papeete ? (Polynésie 1ere)

(Actualisation du 05/05/19) Un lecteur a réagi à cet article pour préciser : Les titres des médias laissent croire que les immeubles de grande hauteur sont désormais autorisés à Papeete. C’est faux, pour l’instant du moins. Le gouvernement a voté un article du Code de l’amenagement qui ouvre la possibilité de construire ce type d’immeuble. Mais dans les communes de la zone urbaine qui sont dotées d’ un PGA, la hauteur est déjà limitée.  Pour pouvoir construire ces immeubles de grandes hauteurs, il faut réviser le PGA. La démarche est longue (2 ans mini) et loin d’aboutir. Car la population sera consultée par enquête publique. Dont acte, et merci pour cette info.

+ Accompagnement financier d'une entreprise marquisienne pour l’utilisation du pin des Caraïbes pour la réalisation de charpentes industrielles, de charpentes traditionnelles et les maisons à ossature bois. Cette entreprise dispose "d’une ressource de grande qualité qui est arrivée à maturité, et dont l’exploitation s’inscrit dans une démarche environnementale pérenne en partenariat avec la Direction de l’Agriculture et son plan de gestion de la ressource", explique son directeur.

La Sofidep au soutien de la filière bois à Hiva Oa (La Dépêche)

Une filière bois dans les starting-blocks en Polynésie (Tahiti Infos)

+ À Punaauia, le projet du comité de pilotage du PRU (projet de rénovation urbaine) est de conjuguer la qualité urbaine et l’amélioration de la vie quotidienne des habitants. À Mahina, afin de répondre aux attentes des habitants, il s’agit de mettre en œuvre des actions concrètes, en agissant, entre autres, sur les modes de déplacement, pour avoir de meilleures conditions de vie.

Projet de rénovation urbaine : réunions des comités de pilotage à Punaauia et Mahina (Tahiti Infos)

Transport

+ Le réseau de transport intra-communal à Faa’a est gratuit depuis juillet 2017. Les usagers, principaux concernés, sont en grande majorité ravis de ce dispositif. La suspension des rotations prévues du 12 au 16 avril 2019 a été reportée à une date ultérieure. La municipalité a joué la carte de l’autonomie en instaurant la gratuité de ce transport public réservé aux seuls habitants de la ville. Une opération financée entièrement par la commune pour 5 690 000 Fcfp.

Faa’a vante la gratuité du transport intra-communal (Tahiti News)

À Faa'a, un minibus intra-communal gratuit (TNTV)

"Mais seul un transport en commun en site propre pourrait réellement améliorer le service. Des tronçons pourraient voir le jour dans quelques années sur Papeete et Faa’a mais pour un site propre en continu, il faudra attendre... 2030", commentait déjà en 2016 le magazine Tahiti Pacifique: Transports : améliorer le service et changer les habitudes

 

Énergie

+ Débuté en 2017, le chantier de la pose de câbles 90 000 volts sur le tronçon Papenoo-Hitiaa s’achèvera dans un peu moins de deux mois. Le bouclage du réseau électrique par le Nord va permettre à la société TEP de sécuriser le transport et de favoriser l’émergence de nouveaux projets de productions hydroélectrique ou photovoltaïque.

Énergie - Sécuriser le transport de l’électricité et favoriser l’émergence des projets verts (La Dépêche)

 

Polémiques et inquiétudes

Certains projets ne sont pas sans inquiéter ou mobiliser la population

Opunohu : des travaux inquiètent les riverains (Tahiti Infos)

Des riverains s'opposent à l'implantation d'un abattoir à Raiatea (TNTV)

Abattoir à Raiatea : le porteur du projet répond à la grogne des riverains (TNTV)

Papenoo (Nivee) – Un stockage de 300 tonnes de gaz qui inquiète (La Dépêche)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...