AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

La Polynésie française est délibérément engagée dans le type de société de consommation mondiale qui caractérise notre époque. Au risque de défavoriser une production économique locale, de ne pas se soucier des plus démunis et de créer une pollution non gérable. Certaines initiatives plus éthiques et plus écologiques voient le jour. On peut les encourager.

 

+ Vivre local, consommer local

... c’est ce que propose le Salon Made in Fenua créé en 2000 par l’association étudiante du Taaone Apiri, puis organisé par la Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM) de Polynésie française. Depuis bientôt 20 ans, ce salon est devenu un évènement incontournable pour les artisans locaux et les consommateurs de Tahiti et des îles.

Made in Fenua, le Salon continue d'intéresser (Polynésie 1ere)

Le salon “Made in Fenua” est ouvert (Tahiti News)

Cet événement est aussi parfois l’occasion de découvrir des produits qui ont une valeur ajoutée écologique… Ainsi, cette année, ont été récompensés deux entreprises proposant des produits « bio » : Niau Organic  (huile de coco vierge) pour le trophée Fenua de Bronze, et Tahiti Sel  (fabrication artisanale de sel) pour le trophée Fenua d’Argent. 

+ Épiceries solidaires

Dans son discours d’ouverture de la session administrative à l’Assemblée, il y a un mois, le président du Pays a annoncé la création d’épiceries sociales pour les personnes dépourvues de revenus. « Cette initiative annoncée par le président Édouard Fritch est certes louable mais également déconcertante, notamment pour certains bénévoles et associations… », commente La Dépêche de Tahiti. C'est l’occasion de faire le point sur les épiceries solidaires et de poser des questions : « En quoi consiste donc l’annonce de la création de ce réseau solidaire ? Quelles sont les vraies nouveautés mises en place ? Les associations et bénévoles qui s’occupent depuis dix ans des épiceries solidaires vont-elles être écartées et perdre leur subvention ? »

Épiceries solidaires : Cette annonce du gouvernement qui existe déjà (La Dépêche)

L’épicerie solidaire se présente comme un commerce de proximité classique, elle permet à un public en difficulté économique de réaliser ses courses et de choisir les produits qu’il souhaite consommer, en proposant des denrées de qualité entre 10% à 30% de leur valeur marchande. La force des épiceries solidaires est de proposer une offre alimentaire diversifiée et de qualité, qui permet l’accès à des produits frais et à des fruits et légumes à des personnes ayant des difficultés économiques. Ainsi, le modèle des épiceries solidaires répond à des problématiques de société et de santé publique.

Pour en savoir plus: Qu’est-ce qu’une épicerie solidaire ? (Andes-France.com) 

 

+ Économie circulaire et prévention des déchets

L'Agence française de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) lance deux appels à projets sur la thématique des déchets. Le premier concerne l'économie circulaire : "De l’approvisionnement durable à la valorisation des déchets". L’économie circulaire a pour objectif de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, d’eau et des sources d’énergie, à tous les stades du cycle de vie.

Le second appel à projets concerne la "Prévention et gestion des biodéchets de proximité en Polynésie française". Il est présenté par l'ADEME et le syndicat FENUA MA. Rappelons qu'en la matière, la prévention est définie comme un mode de gestion prioritaire, selon la formule courante : " le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ".

Biodéchets, économie circulaire, l'ADEME lance deux appels à projets Tahiti Infos

Un appel à projets sur le thème de l’économie circulaire (TNTV)

 

+ Les bouteilles en plastique et les cannettes en aluminium pré-recyclées

Deux supermarchés de Tahiti se sont dotés de machines à collecter les bouteilles en plastique et les cannettes en aluminium. L’objectif de cette démarche est d’augmenter le taux de recyclage pour réduire la quantité de déchets enterrés au .

Des machines à collecter plastique et aluminium en supermarché (Tahiti Infos)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...