AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Comment les structures urbaines mais aussi insulaires (habitat, industrie, tourisme…) vont-elles se développer et transformer la vie et les paysages du fenua, suite aux programmes d’aménagement initiés aujourd’hui ?

Qu’il s’agisse de la gestion des déchets ou de grands projets structurants, le rôle des communes et celui du Pays sont déterminants.

Dans le cadre de la politique du Pays d’accompagnement et de soutien d’opération des investissements des communes et des groupements de communes, le Conseil des ministres du 15 mai a validé un octroi de financement au profit du  Syndicat mixte Fenua Ma qui gère les ordures ménagères déposées au centre d’enfouissement technique (CET) de Paihoro, à Taravao.

Soutien aux communes : subvention du Pays en faveur du  Syndicat mixte Fenua Ma (CM, Présidence.pf, via Tahiti News) 

Lors de ce même Conseil des ministres, le gouvernement a validé le rapport du comité technique de validation du Schéma d’aménagement général et d’équipement (SAGE) concernant le Projet d’aménagement et de développement durable (PADD) du Pays et sa déclinaison par archipel  (CM, Présidence.pf, via Tahiti News).

 

+ Programme de rénovation urbaine (PRU) du Grand Papeete :

Ce programme, qui concerne Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia, a pour but, notamment, "de résorber l'habitat insalubre  et réaménager les espaces pour offrir un meilleur cadre de vie aux habitants". Il représente un enjeu de premier plan pour relever le défi d’un meilleur fonctionnement urbain de la ville, pour loger dignement les familles, et améliorer le cadre de vie des Polynésiens. Mais la problématique des transports et de la circulation est-elle sérieusement envisagée ?

Rénovation urbaine : "Redonner une image au Grand Papeete" (Tahiti Infos)

Le programme de rénovation urbaine de l’agglomération de Papeete est engagé (TNTV)

 

+ Le Plan général d’aménagement de la commune de Papara

Ce plan ayant été mis en place en 2005, il était devenu indispensable de procéder à sa révision pour répondre aux enjeux de développement du territoire de cette commune située entre le pôle de Taravao et l’agglomération de Papeete. Il propose la mise en œuvre d’une politique urbaine articulée autour de plusieurs projets : notamment une route de liaison intercommunale à l’arrière de la plaine côtière irrigant plusieurs voies destinées au bouclage et à l’interconnexion des voiries de quartier ; une piste cyclable d’une emprise de trois mètres d’une longueur de 11 km pour desservir l’ensemble des écoles et services publics de la commune (…)

Piste cyclable, route…, Papara pense à ses habitants (Tahiti Infos)

+ La gestion de Rangiroa pointée du doigt par la CTC…

Comme l’ensemble des communes de Polynésie française, la commune de Rangiroa doit assumer trois services publics environnementaux : distribution d’eau potable, enlèvement et stockage des déchets des ménages et contrôle des dispositifs d’assainissement individuels aujourd’hui non contrôlés. Sa gestion a été retoquée par la Chambre territoriale des comptes (CTC)…

Déchets, eau... : la CTC tacle Rangiroa sur sa gestion des services publics environnementaux (TNTV)

+ ferme aquacole de Hao, Village tahitien, phosphate de Makatea

Petit point sur trois « grands projets » qui restent encore en suspens : la réouverture d’un chantier d’extraction du phosphate à Makatea, celui de la ferme aquacole de Hao et celui du « Village tahitien » (ex Mahana Beach), à Tahiti. Autant de projets qui sont censés créer de l’emploi et porteurs d’“intérêts” économiques mais dont les impacts écologiques n’ont pas toujours été bien identifiés.

La première pierre du projet aquacole de Hao avait été déposée en mai 2015. Depuis, plus aucune avancée n'a été perçue, sauf des dates qui ont été annoncées puis repoussées. Si ce retard en inquiète certains, ce sont les potentiels impacts écologiques de ce chantier qui en inquiètent d’autres. «  Je les ai rencontrés, indique le maître d’œuvre Mara Aitamai, et j'ai proposé de les intégrer dans les commissions de sécurité et de suivi une fois que le chantier aura démarré. On va y aller en toute transparence. Nous allons certainement avancer à vitesse grand V mais ils pourront toujours nous poser des questions sur des points qui les dérangent et nous apporterons les réponses qu'il faut. » (sic)

Le projet aquacole de Hao une nouvelle fois modifié (Tahiti Infos) 

Le même Mara Aitamai assure pourtant que la construction de la base vie va bientôt commencer. 250 conteneurs, aménagés en chambres, sanitaires et bureaux, arriveront dans les prochains mois pour construire à Hao un petit village de chantier permettant d’accueillir quelques 240 travailleurs.

Le chantier de la ferme aquacole de Hao redémarre (Radio 1)

Aucune étude d’impact du lagon, en amont du chantier, n’a pourtant semble-t-il été réalisée. Petit rappel...

Aquaculture aux Tuamotu : un impact environnemental toujours méconnu (Te Ora Naho-FAPE)

« Il y a la problématique des métaux lourds », expliquait fin avril à Tahiti Infos le haut- commissaire. « Un sujet sur lequel nous cherchons la meilleure solution » (Ndlr. c’est l’État qui est en charge de la dépollution, à terre, de cet ancien site militaire). « Le traitement pour les métaux lourds n’existe pas aujourd’hui. La seule alternative est de prélever ces terres et de les isoler. Chose qui est déjà complexe en temps habituel et normal. Et que vous l’imaginez encore plus complexe sur l’île. Ce sont des sujets sur lesquels nous n’avons pris encore aucune décision. Nous y réfléchissons en parfaite collaboration et concertation avec le Pays. » (!!!)

Hao : « Il reste la problématique des métaux lourds » -René Bidal – (Tahiti Infos)

Quant au Village tahitien, l’établissement Tahiti Nui aménagement et développement (TNAD) a récemment annoncé que la signature du contrat portant sur les six premiers lots du projet Village tahitien était à nouveau repoussée… C’est un investissement de plusieurs milliards sur un minimum de 40 ans. Les investisseurs ont sollicité un nouveau report pour se mettre en conformité avec les exigences du Pays et fournir des garanties financières…

Patience pour le Village tahitien… (TNTV) 

Village Tahitien : silence jusqu'à expiration du délai à Kaitiaki Tagaloa (Tahiti Infos) 

Village Tahitien : encore un délai accordé aux investisseurs (Radio1)

Village tahitien : la signature des contrats encore repoussée : la signature des contrats encore repoussée (La Dépêche)

Patience pour le Village tahitien...Village tahitien... (TNTV)

Le chantier de Makatea, qui divise toujours la population, est toujours lui aussi en stand by… Le fondateur australien de la société Avenir Makatea, Colin Randall, qui souhaite relancer l’exploitation du phosphate de l’île a bien annoncé la présentation d’un code minier pour la Polynésie… Une déclaration vis à vis de la quelle le service de communication de la présidence a répondu que « ces propos n’engagent que Colin Randall »…

Makatea : Colin Randall garde espoir, le pays garde le silence (Radio 1) 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...