AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Les 52 petits pays insulaires sur la planète émettent moins de 1 % des émissions de gaz à effet de serre. Et pourtant, leur survie est menacée. Les petites nations insulaires du Pacifique, comme le Vanuatu, seraient rendues inhabitables ou disparaîtraient entièrement. Les îles des Tuamotu auraient sûrement aussi beaucoup à craindre…

 

L’une des conséquences les plus importantes du réchauffement climatique est en effet la fonte massive des différentes calottes glaciaires de la planète. Celle du Groenland fond six fois plus vite qu’il y a 40 ans. Une étude, publiée en juin dans la revue scientifique américaine Proceeding of the National Academy of Sciences, indique que l’élévation du niveau de la mer résultant de cette fonte accélérée pourrait avoir « de profondes conséquences pour l’Humanité ». 

Un appel des peuples du Pacifique à la protection des océans du monde

À la mi-juin, une délégation de représentants de Hawaï, Rapa Nui, Palau Nouvelle-Zélande et des Îles Cook était accueillie à Tahiti pour participer à un échange international intitulé Islands Voices (“les voix des îles”). Organisée par l’association Pew Polynésie et la Fédération des Associations de Protection de l’Environnement - Te Ora Naho (FAPE), cette rencontre entre référents investis dans la promotion de la culture traditionnelle et la protection de l’environnement avait pour objectif de renforcer la coopération de la société civile de la région pour la protection de l’Océan Pacifique. Ceux-ci ont pu échanger à propos des succès et difficultés rencontrés dans leurs projets de conservation marine (aires marines protégées, rahui…) et des rendez-vous ont permis de rencontrer des autorités de la Polynésie française : ministre de la culture et de l’environnement, Assemblée, CESC… À noter, la présence de Jacqui Evans, prix Goldman 2019 (considéré comme le prix Nobel dans le domaine de l’écologie), marraine de l’événement.

À l’issue de ce rassemblement, inspirés par leurs expériences respectives, leurs traditions et valeurs culturelles, et par les échanges vécus au cours de la semaine, les représentants du groupe Island Voices ont souhaité diffuser un message qui appelle les peuples et dirigeants du Pacifique à la protection de l’Océan : Un océan, un peuple, un avenir pour tous. Ce message met en avant cinq actions fondamentales à intégrer pour une gestion durable de nos écosystèmes marins: intégrer les valeurs culturelles et les connaissances ancestrales pour protéger les ressources océaniques ; gérer de façon exemplaire les pêcheries, en interdisant l'utilisation de la pêche à la senne et des DCP dérivants ; créer un réseau de sanctuaires océaniques englobant au moins 30% de chaque habitat océanique ; lutter contre la pollution des océans ; établir un moratoire sur l’exploitation des ressources minières des fonds marins.

Message Islands Voices, en P.J. (en français)

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Message Islands Voices.PDF)Message Islands Voices.PDF[ ]305 Ko

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...