AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Une conférence était organisée le lundi 14 octobre par l’ONG Pew pour présenter les résultats d’un sondage d’opinion sur la protection de l’océan en Polynésie française. Près de 80% des Polynésiens pensent que l’océan en Polynésie française est en mauvaise santé et insuffisamment protégé. Environ 90% d’entre eux souhaitent la création de rahui dans leur lagon. Les projets de grandes aires marines protégées aux Australes et aux Marquises sont largement plébiscités par une grande majorité de la population de ces archipels.

 

Les fondations Pew et Bertarelli en Polynésie française ont commandité une enquête d’opinion qui a été réalisée en juillet 2019 par l’agence Alvea, un institut de sondage indépendant et certifié. Un échantillon de 839 personnes résidant en Polynésie française (411 aux Iles du Vent, 114 aux Iles-Sous-Le-Vent, 154 aux Marquises et 160 aux Australes) ont été interviewées par téléphone en langue française, tahitienne et marquisienne. Il ressort de ce sondage que près de 80% des Polynésiens pensent que l’océan en Polynésie française est en mauvaise santé et insuffisamment protégé. Environ 90% d’entre eux souhaitent la création de rahui dans leur lagon. Les projets de grandes aires marines protégées aux Australes et aux Marquises sont largement plébiscités par une grande majorité de la population de ces archipels.

L’urgence d’agir concrètement pour préserver l’océan

Au moment où le dernier rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), publié en septembre 2019, souligne l’urgence d’agir concrètement pour préserver l’océan, ce sondage fait apparaitre une volonté marquée des Polynésiens de mieux protéger leurs ressources marines. La grande majorité de la population pense que la santé de l’océan se dégrade en Polynésie française et que le nombre de poissons diminue, aussi bien au large (pour trois quarts des personnes interrogées) que dans les lagons (pour deux tiers d’entre elles). Plus de 8 personnes sur 10 pensent que les océans et lagons sont insuffisamment protégés en Polynésie française et souhaitent un renforcement des mesures de conservation, comme notamment une réglementation plus stricte de la pêche et une surveillance accrue. La mise en place de zones de protection ou de rahui fait la quasi-unanimité des personnes sondées (90%), aussi bien dans les lagons qu’au large. Les trois quarts pensent qu’il faudrait protéger plus de 50% de l’océan et des lagons de Polynésie française.

Aires marines protégées, aires marines gérées, rahui

Une large majorité de la population de Polynésie française soutient les projets de grandes aires marines protégées proposés aux Australes (78%) et aux Marquises (73%). L’adhésion à ces projets est encore plus marquée dans ces archipels respectifs, avec 81% de la population des Australes favorable à la création du projet de grande réserve marine Rahui Nui no Tuhaa Pae et 85% de la population des Marquises pour la création du projet de grande aire marine protégée Te Tai Nui a Hau. Ces projets ont été proposés par les élus des Marquises et des Australes, mais n’ont pas été finalisés par le gouvernement actuellement. L’Aire Marine Gérée sur l’ensemble de la Polynésie française, Te Tainui Atea, initiée par le gouvernement en 2018, est moins connue de la population (12% en ont entendu parler contre 41% pour le projet des Marquises), mais elle reçoit également une adhésion importante de ceux qui la connaissent (72%).

Stop aux sacs plastiques à usage unique

Enfin, 90% des personnes interrogées souhaitent l’interdiction des sacs plastiques à usage unique. La grande majorité de la population s’oppose à l’octroi de permis de pêche étrangers (86%). L’interdiction des crèmes solaires présentant des risques pour la santé des coraux fait également un quasi consensus (74%). Le projet de ferme aquacole à Hao reçoit, quant à lui, un accueil plus mitigé de la part des Polynésiens avec 39% d’opinions favorables. (Source : Pew)

La presse locale, invitée, à rendu compte de cette étude :

La population croit aux vertus du rahui (La Dépêche)

80% des Polynésiens pensent que l’océan est insuffisamment protégé (Radio 1)

Les Polynésiens veulent davantage de protection de leur océan (TNTV)

La population de Polynésie française souhaite protéger davantage l’océan (sondage) (TNTV)

80% des Polynésiens inquiets pour leur océan (Tahiti Infos)

La Polynésie détient une cinquantaine d’espaces naturels et marins protégés (Polynésie 1ere)

À noter cependant qu’aucun officiel n’était présent pour la présentation des résultats de ce sondage... L’ONG dit pourtant les avoir invités.

Précisons néanmoins que le ministre de la Culture (en charge de l'Environnement) était présent à la conférence de l’OCTA, l’association des pays et territoires d’outre-mer, organisée à Bruxelles, les 16 et 17 octobre. La thématique centrale de cette conférence a été la gestion durable des océans.

Le ministre de la Culture à la conférence de l’OCTA sur la gestion durable des océans (TNTV) mise à jour le 21/10/19

Une délégation polynésienne à Biarritz pour promouvoir la protection de l’océan (TNTV) mise à jour le 24/10/19

◊ Par ailleurs, sans commenter le fond de son analyse, l’Agence française pour la Biodiversité (AFB), organisatrice de l’événement, a tenu a apporter certaines précisions sur la forme quant au contenu du communiqué diffusé par “The Pew charitable Trusts” faisant état de la présence d’une “délégation polynésienne”. Un terme "mal choisi (qui) nous mettait dans l’embarras en tant qu’organisateurs du colloque" ...

Colloque des aires marines protégées : L’A.F.B recadre Pew (TNTV) mise à jour le 24/10/19

   

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...