AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Depuis la signature, en mai 2012, d'une lettre d’intention, cela fera huit ans en 2020 que ce projet est annoncé sur l'atoll des Tuamotu. Le président Edouard Fritch a souligné, ce jeudi 19 décembre 2019, son souhait de voir le chantier débuter au plus tôt, alors que les investisseurs chinois - qui ont présenté le projet au Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec) -  assurent que les processus de production et de commercialisation sont désormais prêts et finalisés. Oui, mais...

 

Alors que le chantier tarde à démarrer,

Projet aquacole de Hao : huit ans d’annonces (Tahiti Infos),

le PDG de la société Tahiti Nui Ocean Food (TNO), Wang Chen, de retour en Polynésie française en décembre, s'est déclaré très déterminé à conclure.

Projet aquacole de Hao : les investisseurs Chinois de retour (Polynésie 1ere)

Le projet de ferme aquacole serait à deux doigts d'aboutir (Polynésie 1ere)

Des investisseurs chinois attendus à Hao  (Polynésie 1ere)

Hao : “Le projet aquacole n’est pas abandonné”, assure Wang Chen (TNTV)

Ferme aquacole de Hao: Wang Chen toujours aussi déterminé… (TNTV)

 

Ce projet est pourtant loin de faire l’unanimité

Une évaluation des impacts potentiels du projet sur l’atoll de Hao a été récemment délivrée par Marc Taquet, directeur de l’antenne polynésienne de l’Institut de recherche et de développement (IRD). Un rapport écrit, alors que le rapporteur reconnaît lui-même - ce qui implique de grosses lacunes dans la présentation du projet - qu’“il est difficile de donner un avis sur un projet pour lequel aucune information scientifique et technique précise n’est disponible”. Celui-ci part de l’hypothèse évoquée depuis le début du projet d’une exploitation à hauteur de 50 000 tonnes de poisson à partir de l’atoll de Hao. Il y rend “un avis très réservé quant à la viabilité économique et l’innocuité environnementale souhaitable d’un tel projet”.

Ferme aquacole de Hao : Un rapport accablant sur le projet (La Dépêche)

Ce rapport, a été étudié par le Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), même si, dans la forme, il n’a pas été commandité par cette institution représentative de la société civile

Le CESEC dément avoir commandé un rapport de l'IRD sur la ferme aquacole de Hao  (Polynésie 1ere)

Il a en tout cas nourri l’étude de la commission "Développement du territoire" de l'institution représentative de la société civile qui a étudié ce dossier dans le cadre de la saisine du gouvernement sur les projets envisagés par son Schéma d’aménagement général (SAGE) du Pays.

Aquaculture à Hao: le débat au CESEC (Polynésie 1ere)

Et il était présent à leur esprit lors de la présentation de ce projet de ferme aquacole par Wang Chen en personne, lors de la séance plénière du Cesec, le 20 décembre.

Baptême du feu pour Wang Cheng, le P-dg de la société Tahiti Nui Ocean Foods (Radio 1)

Si le PDG de TNO a semblé déterminé,

Ferme aquacole de Hao : Wang Chen déterminé devant le CESEC (TNTV)

Ferme aquacole de Hao: Wang Chen toujours aussi déterminé…  (Tahiti News)

il n’a en tout cas pas rassuré les conseillers du Cesec.

 

« L’impact sur le lagon n’est pas connu »

Cette phrase, lâchée par un consultant de Tahiti Nui Ocean Foods (TNOF) est sans doute la phrase clé de la présentation du projet de ferme aquacole à Hao aux membres du Cesec. Phrase clé car elle illustre l’incapacité actuelle pour le promoteur chinois, à rassurer sur la question de l’impact environnemental de son projet qui, selon les dernières informations, serait composée de 78 bassins au large, et 1 000 à 1 200 bassins flottants dans le lagon, répartis à Hao et Amanu.

Ferme aquacole à Hao : Wang Cheng peine à rassurer sur l’impact environnemental (La Dépêche)

Et en effet, "l’étude d’impact ne précise pas ses conséquences sur le milieu lagunaire", expliquait déjà en 2018 Le Journal de l’Environnement, cité dans l'article d'Ava-Infos: L'environnement et la ferme aquacole de Hao: la vigilance reste de mise

>>> Voir les articles précédents écrits sur le sujet de la ferme aquacole de Hao (AvA-Infos)


Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...