AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

Premier mois de l’année 2020. Aux grandes fêtes de la consommation, Noël et Nouvel An, a succédé le ballet des poubelles… quand elles sont ramassées (!). Trop nombreuses sont encore en effet les décharges sauvages. Et ce, malgré l’intervention de volontaires pour débarrasser la nature de ces déchets polluants. Il y a aussi les décharges qui brûlent, les thoniers pollueurs, un récif abîmé par une drague… Sans oublier le projet d’une nouvelle unité de concassage dans la vallée de Papeno'o, qui soulève des oppositions. Ou encore une étude d'impact environnemental bâclée, à Raiatea....

+  Les fêtes et la surconsommation remplissent plus qu'à l'accoutumée les bacs verts et gris et cela se voit dans les rues et sur le bord des routes.
Nous produisons en moyenne 25% de déchets supplémentaires en décembre et janvier.

Lendemains de fête : les poubelles débordent… (Polynésie 1ere)

 

+ La première semaine de janvier, de nombreux bacs individuels sont restés à l’abandon en bord de route, à Taiarapu-Ouest. Le service des ordures ménagères est en flux tendu depuis Noël.

TAIARAPU-OUEST – La collecte des déchets malmenée depuis les fêtes (La Dépêche)

 

+ À Faaone, aux environs du PK 44, des immondices s’entassaient, dissimulés de la vue des automobilistes par un parapet en béton. Certains usagers de la zone de Faratea n’ont visiblement aucune honte à laisser leurs emballages alimentaires sur place une fois rassasiés, d’autres optent pour des “cachettes” à déchets.

De Faratea à Vai’iha, des dépôts d’ordures en pleine nature (La Dépêche)

 

+ À Moorea, il a fallu un hélicoptère pour mener une opération de dépollution du sommet du mont Tohiea, afin de dégager les restes d’une vieille antenne-relais… Panneaux photovoltaïques, batteries, armatures en ferraille rouillées et de nombreux déchets divers encombraient le sommet d’une pollution non seulement visuelle mais aussi dangereuse. Il aura fallu attendre plus de vingt ans pour qu’enfin, à l’initiative d’un groupe de passionnés de marche en montagne et certains professionnels du travail en altitude, le mal soit réparé…

Moorea - 460 kg de déchets hautement polluants retirés par hélicoptère (La Dépêche)

Le mont Tohiea nettoyé de 460 kilos de déchets  (Polynésie 1ere)

 

+ Les opérations de sensibilisation ne sont pas suffisantes. Face aux incivilités, place à la verbalisation ! À Mahina, la brigade verte composée de cinq agents municipaux fait le tour des quartiers de la commune pour repérer les dépôts sauvages d'ordures et retrouver les personnes responsables de ces incivilités. L’amende est de 8 100 francs CFP.

Avec sa brigade verte, Mahina fait la chasse aux pollueurs (Polynésie 1ere)

 

+ À Mahina, toujours, une opération de nettoyage de la rivière de la Tuauru a été lancée début janvier. E n plus des déchets ménagers courants, des couches, des plastiques et de polluantes batteries, ils ont déniché des poutres métalliques, des tôles, des cadres de vélos, mais  aussi des morceaux bien plus gros comme des châssis de voiture, des moteurs, des vilebrequins de camion et d’imposantes pièces d’engins de chantier. Près d’une tonne de gros déchets métalliques ...

Mahina – Nettoyage intensif pour la Tuauru (La Dépêche)

 

+ Des enfants futurs ambassadeurs du tri sélectif ? Du côté de Pirae, la commune poursuit sa lutte pour la réduction des déchets. Elle enclenché un vaste programme auprès des écoles. Pour ce faire, des centaines d’élèves sont sensibilisés à la cause...

Tri des déchets : rencontre avec les ambassadeurs de demain (TNTV)

+ À Maupiti, une procédure contentieuse a été ouverte par le ministère de l'Équipement, suite à la dégradation du récif sur plus de 2 kilomètres par la pelle hydraulique sur chenilles d'un prestataire de marché public.

Maupiti : une drague abîme le récif sur 2,5 kilomètres (Tahiti News)

Maupiti : une drague abîme le récif sur 2,5 kilomètres (TNTV)

Maupiti : Une enquête en cours après la dégradation du récif (Tahiti Infos)

Maupiti secoué par une drague sans gêne (La Dépêche)

+ Le projet d’une nouvelle unité de concassage dans la vallée de la Papeno'o vient d'obtenir le feu vert du ministère de l'Environnement. La vallée compte déjà trois entreprises de concassage et une fabrique de parpaings. Cette activité génère de nombreuses nuisances provoquées par les broyeurs, les cribleurs et autres poids lourds. La valse des camions soulève de la poussière à longueur de journée. Les associations se mobilisent.

Concassage à Papeno'o - L'Environnement donne son feu vert et les associations préparent la mobilisation (La Dépêche)

+ Une drague d’une entreprise privée de Teva i Uta a entrepris des travaux de curage dans le lit de la rivière de la Moa’roa au PK 41,9 côté montagne à Mataiea à 3,7 km en amont de la route de ceinture, donc très loin des regards. Des riverains se sont aperçus que les travaux ne se limitaient pas seulement au curage de la rivière, mais bien à l’extraction et à l’acheminement de gravats vers une destination inconnue…

Mataiea – Les riverains bloquent les travaux de la rivière de la Moa’roa (La Dépêche)

+ À Faa’a, un incendie s'est déclaré le samedi 18 janvier dans la décharge municipale de Saint Hilaire. Une épaisse fumée s’est dégagée de la décharge en raison des matières enflammées : matelas, pneus, etc. À noter qu’une action en justice est actuellement en cours et que la Chambre Territoriale des Comptes a préconisé de fermer le site, en raison notamment du non-respect des normes environnementales et de l'absence d'autorisation des propriétaires du terrain

Incendie à la décharge municipale de Saint Hilaire (Polynésie 1ere)

La décharge de Saint-Hilaire en proie à un incendie (TNTV)

Encore un incendie et des travaux en vue à la décharge de Faa’a (La Dépêche)

La commune de Faa'a toujours à la recherche d'un plan pour ses déchets (Polynésie 1ere)

+ La succursale polynésienne de la société Capital sécurité environnement (Capse PF) est condamnée à indemniser la Polynésie française en réparation du préjudice causé par l’étude d’impact sur l’environnement “insuffisante” réalisée sur le site du projet de marina de Tevaitoa à Raiatea. (Lire +  Gros “bug” pour l’étude d’impact ... sur AvA-Infos)

Étude d’impact de la marina de Tevaitoa : le Pays attaque et gagne au tribunal administratif (Radio 1)

Capse PF condamnée pour étude "insuffisante" à Tevaitoa (Tahiti Infos)

 

+ Le tribunal correctionnel de Papeete a jugé le navire chinois Zhoushan Pacific Tuna pelagic Fishery et son capitaine pour "pollution marine et rejet de substances polluantes dans les eaux territoriales". Les faits remontaient au 12 mai dernier.

Le thonier chinois pollueur devant la justice polynésienne (Polynésie 1ere)

Dégazage sauvage : l'armateur chinois plaide la situation d'urgence  (Polynésie 1ere)

Pollution maritime : 35 millions de Fcfp d’amende requis contre un armateur chinois (TNTV)

Thonier chinois pollueur : 35 millions requis pour l’exemple  (Radio 1)

Amendes requises contre le thonier chinois pollueur (Tahiti Infos)

La fédération des associations de protection de l'environnement (FAPE) Te Ora Naho s'est portée partie civile...

La Fape va demander réparation au thonier chinois pollueur (Tahiti Infos)

Le verdict est tombé lors de la séance au tribunal du 28 janvier : près de 36 millions d'amende pour le thonier chinois.

Le navire chinois pollueur condamné à une amende de 35,7 millions de francs  (La Dépêche)

Le thonier chinois pollueur écope de 35 millions d'amende (Tahiti Infos)

Pollution au large de Tahiti : amende de 35 millions de Fcfp pour l’armateur du thonier (TNTV)

Près de 36 millions d'amende pour le thonier chinois qui était poursuivi pour pollution  (Polynésie 1ere)

Le thonier pollueur chinois condamné à une amende de 35 millions (Radio 1)

On peut se féliciter de ce jugement. Néanmoins, ces fonds seront-ils vraiment affectés à la protection de l'environnement ? Au regard de l'amende retenue (près de 36 millions Fcfp, si l'armateur condamné en 1ère instance ne fait pas appel), la part versée à la FAPE  en proportion (500 000 Fcfp = 1,43%) est "peanuts"...

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...