AvA, une bouffée d'oxygène

AvA

 AvA-infos, ouvrons nos regards à la planète

AvA, la passe en reo tahiti.
Ouverture du lagon sur l'océan, et renouvellement des eaux lagonaires par les eaux du large... AvA, une bouffée d'oxygène...     En savoir plus >>

AvA-infos

La crise sanitaire, mais aussi sociale et économique, liée à la pandémie du Covid-19 doit nous inviter à réfléchir aux conséquences du mode de « développement” en déséquilibre fondamental de nos sociétés. Lesquelles, finalement, se révèlent très vulnérables. Sans oublier que le dérèglement climatique en cours démultiplie les risques de catastrophes sanitaires. A découvrir, trois articles de fond qui en décryptent les mécanismes et nous incitent à amorcer sérieusement la transition écologique et solidaire nécessaire.

 

+ Frontières fermées, services de santé débordés, économies à l’arrêt… Face à la propagation du coronavirus, notre société mondialisée se découvre profondément fragile. Que peut nous apprendre cette vulnérabilité ? Pour la philosophe Corine Pelluchon, le défi consiste à « faire de cette crise l’occasion d’une transformation individuelle et collective ».

"L’épidémie de Covid-19 peut nous enseigner beaucoup sur nous-mêmes et sur notre civilisation. Elle nous rappelle, en premier lieu, la profonde vulnérabilité humaine dans un monde qui a tout fait pour l’oublier. Nos modes de vie et tout notre système économique sont fondés sur une forme de démesure, de toute-puissance, consécutive à l’oubli de notre corporéité. Celle-ci n’est pas seulement le fait d’avoir un corps et d’être mortel, mais elle désigne la prise en compte de la matérialité de notre existence et de notre dépendance à l’égard des conditions biologiques, environnementales et sociales de notre existence : la santé est la condition de notre liberté." (...) voir en PJ

- Coronavirus : « L’épidémie doit nous conduire à habiter autrement le monde » (Le Monde)

 

+ Sa "nature", optimiste et constructive, prend le dessus au moment de diagnostiquer la situation "sociétale" de la France confrontée à la pandémie du Covid-19. Le sociologue Serge Guérin n'élude certes pas les spectres qui défient la communauté, mais il veut retenir en priorité les enseignements à même, demain, d'éclore et de "profiter". Profiter à une prise de conscience des dérives de notre époque ; à une nouvelle hiérarchisation de l'essentiel ; à la conscientisation écologique ; au dépeçage de la double tyrannie de la performance et de l'autonomie ; à la redéfinition d'objectifs responsables pour une mondialisation aujourd'hui ivre et dépossédée de sens ; à une relation renouvelée aux territoires et à la résurrection d'un Etat-providence repensé "avec les Français, et non plus pour les Français". Et à recouvrer un peu de "l'humilité" que l'arrogance ou le scientisme ont chassé. Surtout, cet expert des sujets de santé et d'intergénération, espère que "l'événement coronavirus" révélera au plus grand nombre - et à la classe politique dirigeante - les trésors du "care", cette éthique de la sollicitude qui emmêle harmonieusement "soin de soi" et "soin de l'autre". L'heure est de se tourner vers un "égoïsme solidaire".

- Serge Guérin : "Le Covid-19, une leçon d'humilité"(La Tribune)

 

+ La crise sanitaire à laquelle la France et une partie du monde font face nous affecte chacune et chacun dans notre quotidien, soit parce que nous continuons de travailler pour prendre soin des autres et assurer leurs besoins essentiels, soit parce nous sommes confiné·es, parfois dans des conditions éprouvantes. Dans la difficulté, notre force réside aussi dans notre capacité à rester lucides et à ne pas accepter n’importe quelle réponse politique lorsque nous parlerons de la crise du coronavirus au passé. Les industries les plus toxiques sont à la manœuvre, alors que des premiers plans de relance se dessinent déjà. A nous de faire en sorte que la relance soit écologique, équitable et citoyenne. On commence par un premier constat... et par cinq questions, entre fausses opportunités et vrais espoirs.

  1. Y a-t-il un lien entre la pandémie du coronavirus et le dérèglement climatique ?
  2. Les émissions de CO2 ont-elles vraiment baissé depuis le début de la crise du Covid-19 ?
  3. Peut-on espérer un impact positif sur l’environnement et sur la baisse des émissions de CO2 à long terme ?
  4. Doit-on craindre un rebond de pollution et d’émissions de gaz à effet de serre, une fois passée la crise du coronavirus ?
  5. Comment faire en sorte que les enjeux environnementaux ne soient pas mis sous le tapis après cette crise du Covid-19 ?

- Covid-19, climat et environnement : 5 questions à se poser (Greenpeace)

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Coronavirus-habiter autrement le monde.pdf)Coronavirus-habiter autrement le monde.pdf[ ]78 Ko

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...