AvA, une bouffée d'oxygène Les News du fenua durable

AvA-Infos, ouvrons nos regards à la planète

SITE EN RESTRUCTURATION MAIS CONSULTABLE - 12/08/2022

        actualités, revues de presse

En savoir plus >>

La distribution électrique doit désormais être mise en place dans le cadre de la transition énergétique en cours : à Maiao, le don d'un terrain par un particulier va permettre la réalisation d'un projet d’électrification collective hybride de cette commune de Moorea ; la mise en place de fermes solaires avec stockage à Tahiti se pose néanmoins dans un contexte de concurrence ; un générateur virtuel en chantier favorise le placement des énergies renouvelables (EnR) dans le mix énergétique polynésien ; une société lauréate de l’appel à projet du Pays pour une ferme solaire avec stockage présente son projet à la Presqu’île.  

 

 

# Maiao, commune associée de l’île de Moorea ne possède pas de distribution électrique collective. Les soucis fonciers étant un réel frein à la mise en place d’un tel projet, Félix Atem, propriétaire foncier à Maiao, a fait un don au Pays d’une parcelle de 3400 m2. Une fois entrée au domaine privé du Pays, celui-ci l’affectera à la commune de Moorea pour un projet d’électrification collective hybride....

La famille Atem fait don d’un terrain pour la future centrale hybride de Maiao (Radio 1)

Le président et le maire de Moorea sont très reconnaissants de ce geste qui va nettement améliorer la vie quotidienne des habitants de Maiao. Le président est également heureux du projet d’électrification hybride qui entrera dans les projets de transition énergétique soutenus par le Fonds Macron de transition.

Maiao bientôt électrifiée grâce au don d’un privé (Tahiti News)

La commune de Maiao, commune associée de l’île de Moorea, ne possède pas de distribution électrique collective. Les soucis fonciers étant un réel frein à la mise en place d’un tel projet, Félix Atem, propriétaire foncier à Maiao a fait un don au Pays d’une parcelle de 3400m2. Une fois entrée au domaine privé du Pays, celui-ci l’affectera à la commune de Moorea pour un projet d’électrification collective hybride.

Maiao bientôt électrifiée grâce au don d’un privé (Tahiti News)

 

# Jean Ballandras, directeur Asie Pacifique de Akuo Energy, revient sur l’attribution par le Pays des marchés des fermes solaires dont il a été écarté, alors qu’il affirme avoir proposé les projets les moins chers. L’entreprise a finalement décidé de faire contre mauvaise fortune bon cœur, et de ne pas contester cette décision en justice pour se consacrer à d’autres projets. Car il n’est pas envisageable, pour le plus gros acteur indépendant du renouvelable en France, de rater le coche en Polynésie.

Akuo Energy, déterminé à s’implanter en Polynésie (Radio 1) *

Le tribunal administratif de Papeete a examiné mercredi la requête en "référé suspension" déposée par les sociétés Sun'R et T'Uira du groupe Nouveau, qui contestent l'exclusion d'une de leur candidature dans le récent appel à projets du Pays portant sur les fermes solaires avec stockage à Tahiti. Elles maintiennent que cette éviction était "irrégulière". (...). Après le rejet, le 25 mars dernier, du recours en référé déposé par le groupe français Akuo contre la décision du Pays d'exclure trois de ses offres de l'appel à projets pour les 30 Mégawatt-crête (MWc) de fermes solaires avec stockage à Tahiti, le tribunal administratif de Papeete a examiné mercredi un nouveau référé suspension. Cette fois-ci, ce sont les sociétés Sun'R et T'Uira du groupe Nouveau qui contestent leur éviction de l'appel à projets, toujours pour des questions de sécurisation foncière.

Nouveau recours contre l'appel à projet des fermes solaires (Tahiti Infos)

 

# Le service Communication du groupe EDT (Électricité de Tahiti) informe les usagers de la progression du chantier Putu Uira, un générateur virtuel qui renforce l’avancée d’EDT dans la transition énergétique, en favorisant le placement des énergies renouvelables (EnR) dans le mix énergétique polynésien, tout en réduisant le fonctionnement des groupes de la centrale thermique de la Punaruu. Ce projet débuté en 2014 est en phase de construction, pour une mise en service industrielle prévue en fin d’année 2022, dans la vallée de la Punaruu. En chiffres, Putu Uira, c’est 34 tonnes de batteries dans deux containers, 624 modules de batterie, 12 km de câbles et 15 ans de durée de vie des batteries

La décarbonation énergétique du fenua est en marche (Tahiti News)

L’autre avantage de Putu Uira, c’est qu’il s’inscrit dans le plan de transition écologique lancé par le Pays. C’est d’ailleurs au cours des réflexions engagées dans ce sens que l’idée est née. Si logiquement l’arrêt d’un groupe entraîne une diminution de la pollution, il entraîne aussi une baisse de pollution des autres groupes.

- Le projet Putu Uira bientôt en place (La Dépêche) 21/4 p. 8

 

# Assurer la sécurité du réseau électrique en cas de déclenchement d’un groupe thermique, de perte de producteur hydroélectrique ou solaire, ou encore d’une partie du réseau de transport : c’est le rôle du tout nouveau générateur Putu Uira qui devrait être mis en service d’ici la fin de l’année.

Putu Uira : un générateur virtuel d’ici fin 2022 (TNTV)

Optimiser la consommation des groupes de la centrale de Punaruu en favorisant le placement des énergies renouvelables, c’est l’objectif du générateur virtuel Putu Uira mis en place par l’EDT. Le chantier, présenté ce matin (20 avril) par les chefs de projet sur le site, est en phase d’accueillir le système de batteries qui sécurisera le réseau électrique en cas d’incident.

Centrale électrique : Putu Uira prend le relai (Tahiti Infos)

 

# Le Swac de l’hôtel InterContinental Bora Bora Resort a besoin d'une nouvelle conduite de captage. Elle sera assemblée dans la baie de Phaëton et remorquée jusqu'à la Perle du Pacifique. La navigation et les activités nautiques seront règlementées pour faciliter l'opération. La société Géocéan a été retenue pour assurer le remplacement de la conduite de captage du système de climatisation par pompage d’eau froide océanique en eau profonde (Swac) de l’hôtel InterContinental Bora Bora Resort. Le processus de construction, de transfert et d’installation est similaire à celui mis en œuvre pour l’installation du Swac du Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF) à Taaone.

​Une conduite de 2 km remorquée de Phaëton à Bora Bora (Tahiti Infos)

Il s'agit du premier système de climatisation par pompage d'eau froide océanique en eau profonde (SWAC) installé en Polynésie. Actif depuis 2006, l'installation est actuellement en panne mais sera bientôt réparée. Le remplacement de la conduite de captage sera assuré par la société Géocéan.

Le SWAC de l’Intercontinental Bora Bora Thalasso Spa bientôt réparé (TNTV)

Le remplacement de la conduite de captage du swac de l’hôtel InterContinental Bora Bora s'annonce comme une opération de grande envergure. Pour cela, elle sera remorquée depuis Tahiti jusqu'à Bora Bora. A cette occasion, un arrêté ministériel réglemente la navigation pendant cette manœuvre exceptionnelle. (…) Afin de sécuriser les opérations de sortie de la conduite de la baie de Phaëton, le conseil des ministres a pris un arrêté visant à interdire les activités nautiques et subaquatiques, la navigation, la circulation, le stationnement et le mouillage des navires dans ce secteur le jour de la manoeuvre.

Remorquage du SWAC de Tahiti à Bora Bora : attention navigation réglementée ! (Polynésie 1ère)

 

# À l'occasion des JO 2024, le Pays veut lancer avec l'UPF un challenge destiné à tester les technologies houlomotrices. Dans l'idée de trouver des alternatives aux énergies fossiles de nature permettant ainsi de contribuer à l’atteinte des objectifs du Plan de Transition énergétique, le Pays a engagé un partenariat avec l’Université de Polynésie française (UPF) afin d’organiser un challenge destiné à tester les technologies houlomotrices, au moment de l’épreuve de surf des JO de 2024.

Un challenge sur l'énergie houlomotrice pendant les JO (Tahiti Infos)

 

# Mahana O’Hiupe, société lauréate de l’appel à projet du Pays pour une ferme solaire avec stockage, présente son projet à la Presqu’île : il combinera panneaux solaires et élevage bovin. Porté par Gérard Siu, Dick Bailey et la famille Lausan (Yune Tune), Mahana O’Hiupe prévoit une ferme solaire avec stockage, au rendement énergétique attendu de 10,6 MWc (mégawatts crête) – l’équivalent de la consommation de plus de 5 000 foyers. Mais la particularité de ce projet est de prendre place sur des pâturages et d’y laisser le cheptel actuel de 150 vaches à viande. Une idée du propriétaire-exploitant actuel, Georges Maau-Raoulx, qui avait contacté Sunzil France, le partenaire industriel choisi par Mahana O’Hiupe. (…) Combiner autonomie énergétique et autonomie alimentaire (…) Les travaux devraient prendre 18 mois, et Mahana O’Hiupe vise fin 2024 pour sa mise en service.

Mahana O’Hiupe, le solaire est dans le pré

Développer l’énergie photovoltaïque sur un espace qui accueille des vaches à viande, c’est le concept du projet Mahana O’Hiupe. Lauréat de l’appel à projet du Pays pour une ferme solaire avec stockage, Mahana O’Hiupe devrait voir le jour à Taravao, sur un terrain d’une surface de12 hectares.

Bientôt une ferme solaire et bovine au Fenua (La Dépêche) 21/4 p. 8

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...