AvA, une bouffée d'oxygène Les News du fenua durable

AvA-Infos, ouvrons nos regards à la planète

SITE EN RESTRUCTURATION MAIS CONSULTABLE - 12/08/2022

        actualités, revues de presse

En savoir plus >>

Pollution

Pollution : encore un bateau de pêche chinois échoué aux Tuamotu

Un navire de pêche s’est échoué sur le récif de Tikehau dans la nuit du 5 au 6 novembre. Une pollution a été malheureusement été constatée autour de ce palangrier : une nappe de plusieurs centaines de mètres de carburant léger... Il est à espérer que l'opération de dépollution ne soit pas aussi compliquée qu'à Aratua !

Lire la suite...

Répression et prévention face aux préjudices écologiques et sanitaires

Côté répression: une affaire de pollution qui traîne depuis trois ans : L'affaire du dégazage du thonier chinois Xin Shi Ji 203, au large de Pirae en mai 2019, devant la cour d'appel de Papeete pour réexaminer la demande d'un “préjudice écologique” ; Côté prévention : un projet de ‘’loi du pays’’ sur la protection des personnes et de l’environnement contre les risques liés à l’exposition aux rayonnements ionisants.

Lire la suite...

Polluer est facile. Dépolluer l'est moins... mieux vaut éviter la première option

Echoué il y a deux ans à Arutua, le navire chinois Shen Gang Shun 1 a été démantelé. L'opération vient de s'achever. 700 tonnes d’acier découpés, un chantier qui au départ devait durer cinq semaines et qui s’est étalé sur six mois pour un coût de 362 millions… sans compter la remise en état du site d’échouement avec notamment nettoyage du site et des traces éventuelles d’hydrocarbures ; À Tahiti, la Brigade verte a lancé une action de dépollution sur le littoral de Faa'a: 1/2 tonnes de déchets ramassés... Elle organise aussi plusieurs actions grand public afin de sensibiliser le jeunesse à la protection de l’environnement ; Les fonds marins de Faa’a nettoyés en grande partie grâce aux 70 bénévoles qui ont participé au Tefana water day: 4,6 tonnes de déchets récupérés (!) ; L'association Hoturea Nui propose plusieurs exemples de récupération et de recyclage des déchets.

Lire la suite...

L’association Te Ora Hau hausse le ton contre les "violences sonores"

 

L’association de lutte contre les « nuisances » sonores a tenu son assemblée générale samedi 3 septembre : elle a renouvellé son bureau, à la faveur d’un grand nombre d’adhésions nouvelles, et modifié même son vocabulaire, parlant à présent de « violences » sonores. Elle entend “renforcer sa stratégie de protection des victimes et de dénonciation des faits délictueux”. (…) Te Ora Hau dénonce “l'égoïsme de nombreux concitoyens”, mais surtout pointe du doigt “l'indifférence de trop d'élus”. (…)

Lire la suite...

Plastique, nuisances sonores : des pollutions insidieuses

Ce sont des pollutions peu visibles mais non moins dangereuses. Aux Tuamotu/Gambier, du fait de l’abandon des installations ou de leur dégradation, la culture de la perle est responsable d’une pollution plastique importante. Témoignage de Jason, la vigie “En 1ère ligne” de la Polynésie française ; Le bruit est un phénomène acoustique produisant une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. L’excès de bruit a des effets sur les organes de l’audition (dimension physiologique), mais peut aussi perturber l’organisme en général, notamment le sommeil ou le comportement (dimension psychologique). L’association Te Ora Hau lutte contre les nuisances sonores.

Lire la suite...

En bref : pollutions à Bora Bora et Fare Ute

Des travaux menés sur le motu Terurumi, à Bora Bora, étaient dénoncés par des riverains depuis avril dernier. Selon eux, ceux-ci pollueraient la lentille d'eau douce désormais salée et devenue impropre à la consommation. Le permis de construire « modificatif » accordé à la société a été suspendu par le tribunal administratif ; Pollution aux hydrocarbures à Fare Ute (Papeete). Si les dégâts ont été maîtrisés, la nouvelle n'émeut visiblement aucunement les services du Pays en raison de la pollution patente du site…

Lire la suite...

Pollutions : un problème toujours d'actualité

De multiples formes de pollution se rappellent régulièrement à notre attention. En voici quelques exemples récemment rapportés par les médias locaux : Que faire des voiliers abandonnés, véritables poubelles flottantes, pour lesquels il n'existe pas de filière de recyclage ? ; La ville d'Uturoa, à Raiatea, n'a plus de dépotoir depuis le 29 juin. Quid du projet de centre d'enfouissement technique (CET), qui a pris du retard ? ; Les services de la jeunesse de la commune de Arue ont organisé une opération de nettoyage d'un quartier prioritaire. Mais l’incivisme des uns ne peut-il être compensé que par la mobilisation des autres ? ; Idem à Vairao où des bénévoles ont nettoyé le lagon pour le Tairapu-Ouest Horue Festival : près d’une tonne de déchets ont dû être retirés de l’Océan ; La possibilité d'une autre pollution, invisible celle-là car elle est électromagnétique, inquiète aussi des riverains de pylones GSM. 

Lire la suite...

Pollution et déchets : un combat toujours d'actualité

Les actions se multiplient pour faire face aux pollutions dues aux déchets hélas encore trop souvent laissés à l'abandon dans la nature : une vingtaine d'élèves du lycée hôtelier en BTS tourisme, l'association Project Rescue Ocean Polynésie, l’association Mokai Uku Spearfishing de Hiva Oa, La Brigade verte mobilisent des bénévoles ; la Direction des Ressources Marines diligente deux études pour stopper la pollution que représentent les DCP dérivants abandonnés... ; Mais il est toujours préférable d'agir en amont afin de les éviter : soutien financier aux communes polynésiennes (Contrat État-Pays-communes) pour leurs investissements dans les services publics de l'assainissement des eaux usées, de l'alimentation en eau potable et de gestion des déchets.

Lire la suite...

Gestion des déchets : de mauvais, mais aussi... de bons points

La gestion des déchets a son lot de mauvais résultats, mais aussi des avancées : (Les -) Augmentation de dépôts sauvages d’ordures à Uturoa (Raiatea) ; l'absence de CET et l'enfouissement des déchets dans des dépotoirs non autorisés dans les ISLV "conduit progressivement à un désastre écologique" ; Plastique, ferraille, polystyrène… Que faire de ces déchets inertes ? ; (Les +) Session de formation et d’entraînement à la mise en œuvre de matériel de lutte antipollution dispensée par la Marine Nationale à Rangiroa ; La Tortue d'or de Fenua Ma distribuée pour la 17ème fois : Arue décroche le titre pour la 14ème fois -  le tri augmente et l’écart entre les communes diminue.

Lire la suite...

Pollutions : approfondir la réflexion afin de régler le problème

Les pollutions revêtent des formes multiples mais ne sont pas inéluctables. Plusieurs exemples de réflexion et d'actions en cours : études pour trouver des solutions viables et durables à la déchèterie à ciel ouvert de Rangiroa ; opérations de démantèlement des navires échoués aux Tuamotu ; campagne de sensibilisation et de réflexion autour de l'épuisement de la ressource "sable" ; collecte de piles à Ua Pou pour éviter la pollution due aux substances dangereuses pour l’environnement et la santé qu'elles contiennent.

Lire la suite...

Pollutions : entre tentatives de solutions et procès

Les pollutions (plus ou moins importantes) sont toujours un problème récurrent, en Polynésie française. On peut noter des tentatives positives pour les résoudre ou les atténuer : le bateau taïwanais échoué à Arutua depuis plus de deux ans devrait bientôt être dégagé du récif ; Le RSMA, la Brigade verte et d'autres volontaires bénévoles s'emploient à nettoyer la vallée de Tipaerui ; La Marine Nationale procède à un exercice de mise en place d'un barrage flottant antipollution ; la commune de Moorea-Maiao et le syndicat mixte Fenua Ma installent une presse pour se débarrasser des carcasses de voitures -/- En revanche,  certaines affaires justifient l'action de lanceurs d'alerte, comme à Punaauia où le déversement de fluides noirs nauséabonds inquiète les riverains ; et d'autres méritent de passer par la case "Justice" pour être traitées : l'affaire de la décharge de Faa'a, et son impact environnemental ; des travaux menés sur le motu Terurumi à Bora Bora ; ou encore l'affaire dite des “bonbonnes toxiques” suite à l'immersion d'un caboteur, en janvier 2019, entre Tahiti et Moorea.

Lire la suite...

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...