AvA, une bouffée d'oxygène Les News du fenua durable

AvA-Infos, ouvrons nos regards à la planète

SITE EN RESTRUCTURATION MAIS CONSULTABLE - 12/08/2022

        actualités, revues de presse

En savoir plus >>

Comment éviter les décharges sauvages, véritables désastres écologiques ? Si l'intégralité des déchets du bac vert part aux quatre coins du monde pour être recyclés, 23 000 tonnes de déchets potentiellement recyclables atterrissent chaque année dans le bac gris... À Raiatea, la situation déjà critique des déchets s'aggrave chaque jour un peu plus !

 

# Bien qu'elle soit souvent présentée comme prioritaire, dans les faits, la gestion des déchets se retrouve fréquemment reléguée au fond de la liste des actions... par manque de moyens ou de volonté. S'il est vrai que certaines communes ont pris le problème à bras le corps, que le Pays a répondu à certaines problématiques et que des améliorations notables sont enregistrées, un constat de flottement l'emporte. La prochaine échéance qui obligera légalement les communes à fournir un service de gestion des déchets, est fixée à 2024, un délai tellement proche qu'il laisse présager un énième nouveau report. (…) À part dans les rares îles dotées d'un centre d'enfouissement technique (CET) réglementaire (Tahiti, Bora Bora, Tubuai, Rapa, Ua Pou et Nuku Hiva) ou d'une déchetterie autorisée (Moorea), les déchets sont déversés dans des décharges sauvages, véritables désastres écologiques. (…) La loi organique de 2004 a transféré la compétence de gestion des déchets aux communes, en plus de la collecte. (…) Un autre dispositif pourtant inscrit au Code de l'environnement est au stade de projet. Appelé Responsabilité élargie des producteurs (REP), il est basé sur le principe du pollueur-payeur. (…) Tel un lourd fardeau, certaines communes ont demandé d'en être déchargées en retransférant leur compétence au Pays.

L'encombrante gestion des déchets (Tahiti Infos)

# Bac vert, bac gris, piles, médicaments ou encore huiles de moteur, le gisement de nos déchets semble sans limite alors que notre territoire, lui, en a. Le verre a la particularité d'être le seul produit qui est recyclé localement en Polynésie. L'intégralité des déchets du bac vert part aux quatre coins du monde pour être recyclés. Selon une étude Fenua Ma, chaque année, 23 000 tonnes de déchets potentiellement recyclables atterrissent dans le bac gris. Tour d'horizon du chemin que prennent nos différents déchets.

Où vont nos déchets ? (Tahiti Infos)

 

# À Raiatea, la situation déjà critique des déchets s'aggrave chaque jour un peu plus. Après la fermeture du dépotoir de Tepua à Uturoa fin juin celui de Avera qui reçoit actuellement tous les déchets de l'île est saturé. Les riverains ont demandé la fermeture totale du site. Le ramassage des encombrants est suspendu jusqu'à nouvel ordre, et la question peut naturellement se poser sur l'avenir des ordures ménagères. Enfin, le projet de CET qui en est à sa énième version, semble ne pas pouvoir avancer en l'état. (…) Rappelons qu'en parallèle, l'association de défense de l'environnement Vai Ava, s'alarmait en septembre dernier du fait que la ComCom prévoie la création d'une nouvelle décharge sur l'île, à Faaroa, sur la même parcelle que celle envisagée pour le CET. Sur sa page Facebook l’association avait taclé le projet dans un post, le qualifiant de “Chronique d'une pollution annoncée (une de plus)”. (…) Dans l'immédiat, l'annulation du ramassage des encombrants et l'urgence de la situation interroge légitimement sur l'avenir du traitement des ordures ménagères, à très court terme. Va-t-il être remis en cause ? La question est sur toutes les lèvres dans l'île Sacrée.

Raiatea sature de ses déchets (Tahiti Infos)

Après la fermeture du dépotoir de Uturoa le 1er juillet dernier, c'est au tour du dépotoir de Avera à Taputapuatea d'arriver à saturation. Alors que les riverains menacent de bloquer le site, les communes de Raiatea tentent de calmer le jeu en attendant des incinérateurs. On ne compte désormais plus qu’un seul dépotoir sur l’île de Raiatea pour près de 30 tonnes d’ordures à traiter par semaine. Une bombe à retardement pour les communes de Raiatea, alors que le futur centre d’enfouissement technique (CET) peine à sortir de terre. “On s’inquiète aujourd’hui de comment pérénniser cette décharge. En attendant de trouver une solution pour les déchets de Raiatea, nous avons l’intention de commander avec la communauté des communes par le biais du territoire, deux incinérateurs provisoires” indique Thomas Moutame, maire de Taputapuatea. Un collectif réunissant des riverains de Avera avait saisi il y a quelques mois les autorités pour dénoncer les problèmes d’hygiène liés au dépotoir. Il avait même menacé de bloquer le site ce lundi. Heureusement, un terrain d’entente a été trouvé entre les parties prenantes en attendant une alternative.

Saturé, le dépotoir de Avera pourrait fermer (TNTV)

 

À suivre : Coordonnée par l’ADEME, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) se déroule du 19 au 27 novembre 2022. Ce rendez-vous annuel est un « temps fort » de mobilisation pour mettre en lumière et essaimer les bonnes pratiques de production et de consommation qui vont dans le sens de la prévention des déchets : mieux consommer, mieux produire, prolonger de la durée de vie des produits ou encore jeter moins.

 

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...