AvA, une bouffée d'oxygène Les News du fenua durable

AvA-Infos, ouvrons nos regards à la planète

SITE EN RESTRUCTURATION MAIS CONSULTABLE - 12/08/2022

        actualités, revues de presse

En savoir plus >>

L'autonomie alimentaire du Fenua passe par la mise en place de nouvelles activités et initiatives : À Arutua, un projet d'agroforesterie unique en Polynésie ; À Moorea, la société civile agricole Hotu Fenua s'est lancée dans la culture de canne à sucre bio ; Les agriculteurs de Tubuai redoublent de vigilance face aux ravages occasionnés par la mouche des fruits ; Des kits de semences maraîchères et fruitières remis aux maires lors du 31ème congrès des communes ; le 'uru intéresse les participants à la 12ème Conférence des dirigeants des îles du Pacifique.

 

# Après avoir reçu le label Bio Pasifika pour ses œufs de Arutua, Steve Pommier va plus loin dans sa démarche. Il s'est lancé dans un projet d'agroforesterie en Polynésie, en plantant des arbres fruitiers et en replantant des espèces locales pour apporter de l'ombre à ses poules. Un sacré défi sur un atoll au sol aride et sans source d'eau. 

À Arutua, des poules, des arbres... et de l'audace (Tahiti Infos)

 

# La campagne de récolte de la canne à sucre sur l’île de Moorea est lancée. La société civile agricole Hotu Fenua, filiale de la SA Jus de Fruits de Moorea, qui cultive
des parcelles en agriculture biologique, va couper environ une tonne de canne à sucre chaque jour, durant deux semaines. Au total, elle pressera près de 32 000 litres de pur jus de canne bio qui seront fermentés et distillés, permettant ainsi de produire l’équivalent de 5 400 bouteilles de rhum à 50% alc/vol.

Moorea : l’heure de la récolte de canne à sucre bio a sonné (Radio 1)

 

# À l’approche de la cueillette des letchees, les agriculteurs de Tubuai redoublent de vigilance face aux ravages occasionnés par la mouche des fruits. Cet insecte s’attaque aux fruits et aux légumes avant même leur arrivée à maturité. Afin de sauvegarder autant que faire se peut leurs récoltes, les maraîchers disposent des dizaines de pièges dans leurs vergers et dans leurs potagers. Ils tablent aussi sur l’introduction régulière sur l’île d’insectes prédateurs naturels de la mouche des fruits.

La mouche des fruits n’épargne pas Tubuai (Polynésie 1ère)

 

À l’occasion du 31ème congrès des communes qui vient de réunir les 48 communes de la Polynésie française à Paea, des kits de semences maraîchères et fruitières ont été remis aux maires participants. Le but est de les planter dans leur commune respective pour un jour atteindre l'autonomie alimentaire. Renforcer la sécurité alimentaire des Polynésiens est l'un des objectifs inscrits au schéma directeur de l’agriculture 2021-2030, tant notre dépendance aux importations sur certains produits alimentaires reste importante. Dans les archipels éloignés, et notamment aux Tuamotu, l’accès aux produits frais maraîchers reste très difficile par voie maritime ou aérienne.

Des kits de graines remis aux maires pour semer l'idée d'une meilleure autonomie alimentaire (Polynésie 1ère)

À l’occasion du 31ème congrès des maires qui a réuni les quarante-huit communes de la Polynésie française à Paea, le ministre de l’Agriculture, Tearii Te Moana Alpha, a procédé à la remise de kits de semences maraichères et fruitières pour chaque commune et commune associée des cinq archipels. Le Gouvernement a en effet souhaité poursuivre le programme visant à renforcer la sécurité alimentaire des Polynésiens qui est un des objectifs inscrits au schéma directeur de l’Agriculture 2021-2030, tant notre dépendance aux importations sur certains produits alimentaires reste importante. Dans nos archipels éloignés, et notamment aux Tuamotu, l’accès aux produits frais maraichers reste très difficile par voie maritime ou aérienne. Ces kits de graines sont ainsi destinés à être plantés sur les domaines communaux ou distribués aux familles participants à des projets de jardins partagés et communautaires. L’objectif est d’inciter notre population à faire leur propre fa’a’apu alimentaire et qu’une partie des productions puisse alimenter les cantines scolaires de l’île.

Inciter la population à faire son propre « fa’a’apu » (Tahiti News)

 

Pour rappel : E aro, e aro : l’autosuffisance alimentaire en Polynésie (Polynésie 1ère) voir le replay

# La troisième et dernière journée de la 12ème Conférence des dirigeants des îles du Pacifique de Honolulu a été consacrée au développement économique de la région, en particulier en matière de tourisme, et à l’autonomie alimentaire des populations des îles. Sur cette dernière question, la présentation de Papali’i Dr. Failautusi « Tusi » Avegalio, Jr., directeur du Pacific Business Center Program (PBCP) au Shidler College of Business, à l’Université de Hawai’i, a particulièrement intéressé les dirigeants du Pacifique puisqu’elle était consacrée aux bienfaits du Uru.

Du Uru sans modération! (Tahiti News)

Contactez la rédaction

e mail ava infosContactez directement l'équipe de rédaction de AvA en écrivant à cette adresse : contact@ava-infos.org ou en utilisant le formulaire suivant.

Un site d'infos participatif

PlumeAvA-infos est un site d'information participatif. Vous faites partie d'une association, vous êtes actif dans le développement durable ? Envoyez vos articles à paraître sur AvA-infos, ou indiquez vos prochains rendez-vous à ne pas rater dans l'Agenda...